Résistances e-cigarettes

Si le choix de votre clearomiseur pour cigarette électronique est important, trouver la bonne résistance l'est tout autant.

La résistance est la pièce cylindrique qui prend place au centre du réservoir de votre clearomiseur. C'est un consommable à part entière, autrement dit, c'est une pièce que vous allez devoir changer régulièrement lorsqu'elle est usée.

Si le fonctionnement d'une résistance est bien connu des électriciens, il faut savoir que son rôle est exactement le même pour votre cigarette électronique. En effet, il s'agit d'un fil résistif enroulé en spiral contenu dans un boîtier métallique de forme cylindrique. La batterie de la e-cigarette envoie un courant électrique au fil résistif qui se met à chauffer.
La résistance est entourée d'une fibre de coton organique qui va tracter le e-liquide contenu dans le réservoir grâce au principe de capillarité. Le liquide est alors amené au contact du fil pour être vaporisé.
La vapeur ainsi formée remonte le long de la cheminée de l'atomiseur afin que vous puissiez l'inhaler en plaçant vos lèvres sur l'embout buccal.

Sur notre boutique, vous retrouverez un grand stock de résistances pour cigarette électronique parmi les plus grandes marques et au meilleur prix. Alors laissez-vous guider pour apprendre à bien la choisir et profiter de vos e-liquides préférés en toute tranquillité !

Résultats 1 - 60 sur 100 produits

Un pack de 3 résistances pour votre TFV12 Prince par Smoktech.
11,50€
Achat rapide Acheter

Une bobine de Ni80 de 10m !
3,00€
Achat rapide Acheter

De quoi se compose une résistance ?

Une résistance pour cigarette électronique peut prendre plusieurs formes, mais nous y reviendront plus tard.

Dans la majorité des cas, un coil comme l'appel aussi se compose de fil résistif comme du Kanthal, du Nichrome voir de l'inox. Ce fil est enroulé sur lui-même sous la forme d'une spirale qui donne la valeur de la résistance exprimée en ohm.

Cette valeur définie la puissance en watts à laquelle vous devrez vapoter avec votre cigarette électronique, soit la tension nécessaire à la batterie pour chauffer le fil.

Au contact de ce fil résistif, on retrouve une fibre, parfois de silice, mais dans la majorité des cas aujourd'hui, de coton organique. L'ensemble utilise alors le principe de capillarité pour attirer le e-liquide contenu dans le réservoir du clearomiseur. Au contact du fil chauffé, le liquide est alors vaporisé et la vapeur remonte par la cheminée du tank. Le vapoteur l'inhale ensuite par l'embout drip tip.

L'ensemble de la résistance est, enfin, maintenu dans une capsule métallique percée de quelques trous pour permettre au eliquide d'entrer sans submerger la fibre.

Quelle est la différence entre les résistances ?

Comme nous le disions plus haut, il existe plusieurs types de résistances qui se différencient généralement par leur structure, car le fonctionnement reste le même pour tous les formats.

Le premier critère de distinction entre des résistances, c'est tout d'abord la valeur. Elle est exprimée en ohms, soit l'unité de mesure de n'importe quelle résistance électrique. Ce qu'il faut retenir, c'est qu'avec une valeur en dessous de 1 ohm (ou sub ohm), votre résistance chauffera davantage qu'avec une valeur au-dessus de 1 ohm. Ce qui aura, par extension, des conséquences sur la production de vapeur. Plus la résistance est basse en termes de valeur, plus elle demandera de puissance et plus vous aurez de vapeur.

Dans un second temps, les résistances diffèrent par leur conception. Les fabricants utilisent différents fils résistifs pour concevoir leurs résistances. Vous pourrez ainsi retrouver du Kanthal, du Nichrome ou de l'inox pour les plus courants, mais également, du Nickel et parfois du Titane pour le contrôle de la température.

En outre, à l'intérieur même d'une résistance, on peut retrouver plusieurs fils résistifs, le dual coil est très courant. C'est un système avec deux résistances qui permet de diviser la valeur en ohm par deux pour produire, notamment, beaucoup de vapeur.

Certaines résistances utilisent également le mesh. La résistance prend alors la forme d'une grille plaquée à une mèche de coton ce qui rend la surface de chauffe plus importante afin d'obtenir un meilleur rendu à tous les niveaux et notamment sur la durée de vie de la résistance.

Les résistances en inox (SS), en Titane (Ti) ou en Nickel (Ni200) sont dédiées au mode contrôle de la température. Avec ce mode, vous pouvez vapoter en contrôlant la température en degré au lieu de la puissance en watt, mais nécessite l'utilisation d'un matériel (box ou mod électronique) compatible.

Enfin, on retrouve des résistances en céramique qui entourent le fil résistif de céramique et d'une faible quantité de coton organique. Le but ici est de diminuer la surface de chauffe et le contact direct avec le e-liquide. On obtient alors une vape plus seine, plus de saveur et une durée de vie globale de la résistance largement prolongée.

Comment choisir sa résistance ?

Lorsqu'on choisit une cigarette électronique AIO ou un clearomiseur, on remarque rapidement que le fabricant propose dans tous les cas plusieurs résistances pour un seul modèle.

Ces différentes mèches vous permettent de trouver la bonne résistance qui répondra au mieux à vos besoins et pour cela on va, dans un premier temps, s'intéresser à la valeur.

Comme nous le disions précédemment, une résistance dont la valeur est supérieure à 1 ohm est une résistance qui nécessitera peu de puissance pour fonctionner. Elles ne produiront que peu de vapeur, mais vous permettront de vapoter avec des e-liquides en taux élevé de nicotine voir même avec des e-liquides aux sels de nicotine ou au CBD. C'est pourquoi, vous les retrouverez généralement sur les petites cigarettes électroniques comme les Pods Mods.

À l'inverse, les coils sub ohms (en dessous de 1 ohm) demanderont beaucoup plus de puissance pour fonctionner, mais produiront une très grande quantité de vapeur. Celles-ci auront tendance à vaporiser une grande quantité de liquide très rapidement, il est donc préférable de les associer avec des liquides à 3 mg/ml par exemple voir même 0 mg/ml afin d'éviter toute gêne au niveau de la gorge.

Pour résumer, si vous êtes un vapoteur débutant avec pour objectif l'arrêt du tabac, il est préférable de se tourner vers des résistances dont la valeur est supérieure à 1 ohm afin de conserver un tirage serré, des saveurs précises et une vape adaptable avec des liquides à 6, 12 voir 16 ou 18 mg/ml de nicotine.

Si vous êtes un vapoteur plus expérimenté et que vous souhaitez produire plus de vapeur, alors les résistances sub-ohms sont faites pour vous, à condition de disposer du matériel nécessaire avec suffisamment de puissance pour chauffer correctement la résistance et de préférer les liquides moins chargés en nicotine, en 3 mg/ml par exemple.

Quand doit-on changer sa résistance ?

En général, la durée de vie d'une résistance est d'en moyenne 2 semaines en fonction de votre utilisation.

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent varier la durée de vie d'une résistance :

  • La fréquence de vapotage
  • La qualité de la fibre de coton et du fil résistif
  • Le type de e-liquide que vous utilisez

En effet, concernant ce dernier point, il faut savoir que les taux de glycérine végétale (VG) élevés ont tendance à encrasser plus rapidement les résistances. Dans le même sens, les juices très sucrés au goût comme les gourmands ou certains assemblages fruités accentueront cette dégradation rapide du coil.

En outre, certains signes vous indiqueront que votre résistance est fatiguée, comme une altération des saveurs, une faible production de vapeur, un goût de brûlé persistant ou des fuites engendrées par une fibre de coton affaiblie qui n'arrive plus à retenir le liquide.

À la vue de ces symptômes, la sentence sera irrévocable, vous devrez changer votre résistance par une neuve.

Combien coûte une résistance pour cigarette électronique ?

Vapoter au lieu de fumer, c'est réaliser des économies significatives en comparaison du prix du tabac. Une fois votre première cigarette électronique achetée, il n'y a que deux consommables à renouveler régulièrement : le e-liquide d'une part et les résistances d'autre part.

Les meilleurs fabricants d'e-cigarettes vous proposeront généralement des résistances vendues par boîte de 5 pour un coût d'environ 2€ l'unité. Sachant que la durée de vie d'une résistance est d'environ 2 à 3 semaines suivant les utilisations, la somme à débourser sera très vite amortie.

De plus, nous cherchons systématiquement à vous soumettre le plus large choix de résistances possible pour vos clearomiseurs ou pour vos cigarettes électroniques tout en veillant à vous les proposer au prix le plus bas du web.

Comment nettoyer sa résistance ?

Si les clearomiseurs sont élaborés pour être entièrement démontables et nettoyables, les résistances ne sont, quant à elles, pas conçues pour être nettoyées.

Auparavant, il était parfaitement possible moyennant beaucoup de patience de nettoyer les mèches d'Ego C ou de Stardust, mais aujourd'hui ce n'était plus du tout le cas et vous risquez même d'endommager définitivement votre résistance.

En effet, le simple de faite de passer une résistance à l'eau risque de noyer la fibre de coton. Celle-ci va alors se rétracter sur elle-même jusqu'à ne plus être en contact avec le fil résistif et ce sera le dry hit assuré. Dans une moindre mesure vous risquer de remarquer une absence de saveur et un volume de vapeur vraiment très faible si tant est que votre résistance fonctionne encore.

Il peut donc s'avérer préférable de remplacer votre résistance par une nouvelle plutôt que de perdre beaucoup de temps à vouloir la sauver. En revanche, il reste important de nettoyer correctement son clearomiseur aussi souvent que possible pour bien l'entretenir.