Fabriquer son E-liquide

Retrouvez tout le nécessaire à la fabrication de votre e-liquide pour cigarette électronique. Arômes et Liquides vous propose un grand choix d'arômes concentrés, de bases nicotinées, mais aussi de matériel pour le DIY. Vous trouverez en effet des seringues, des flacons de type PET ou Unicorn de différentes tailles et avec différents embouts pour remplir votre cigarette électronique et stocker le e-liquide que vous aurez fabriqué.

Les Concentrés

Les arômes sont un assemblage de molécules reproduisant le goût d'un fruit, d'un tabac, d'une menthe, d'un gâteau… Ils sont fabriqués à base de propylène glycol la plupart du temps et sont composés d'arôme artificiels (ou de synthèse) ou naturels.

Voir tous les concentrés

Liquide de base nicotiné

La base neutre est souvent la clef du succès d'une préparation et elle contient du propylène glycol et/ou de la glycérine végétale, de la nicotine (non obligatoire), voire de l'alcool et de l'eau.

Fabriquées en laboratoire avec les normes d'hygiène les plus strictes, les bases proposées par A&L sont proposées en divers conditionnements et avec les proportions de PG/VG et les taux de nicotine les plus usuels pour satisfaire la demande de tous les vapoteurs.

Les flacons ou bouteilles comportent un réducteur compte-gouttes sur le goulot afin de prévenir tout accident avec la nicotine et de pouvoir doser facilement ses mélanges.

Voir tous les liquides de base nicotiné

Les Flacons

Les fiches techniques des produits renseignent le dosage préconisé pour faire du DIY. Ce dosage est indicatif et c'est un point de départ à observer pour débuter. Il est tout à fait possible de s'éloigner de cette recommandation pour adapter le goût final à ses envies et au matériel utilisé.

Voir tous les flacons

Le DIY ou comment faire du e-liquide

Le DIY (ou Do It Yourself) est une autre manière d'appréhender la cigarette électronique qu'avec les e-liquides déjà prêts vendus dans le commerce, et c'est un moyen d'expérimenter d'innombrables combinaisons de saveurs tout en se faisant plaisir et faisant des économies significatives.

Faire un e-liquide nécessite de posséder de la base neutre, un ou plusieurs arômes, et des flacons (PET ou en verre). Vous pouvez aussi utiliser une seringue pour doser précisément vos préparations.

NB : Si vous manipulez de la nicotine, il est fortement recommandé de se munir de gants et de lunettes afin d'éviter le contact cutané ou les projections dans les yeux.

Laisser reposer un e-liquide (ou faire steeper)

Il est souvent préconisé de laisser reposer une préparation durant quelques jours à quelques semaines afin que les arômes se mélangent avec la base pour donner ainsi leur pleine mesure et tout leur potentiel. C'est ce qu'on appelle « faire steeper un e-liquide ».

Si vos DIY sont à base de fruits ou de menthes, quelques heures peuvent suffire pour obtenir le rendu définitif du e-liquide, tandis que les tabacs et les gourmands nécessitent souvent plus de temps de steep, allant de quelques semaines à quelques mois.

Les concentrés (ou arômes concentrés)

Dans ses premiers balbutiements, le DIY était souvent l'apanage de vapoteurs associant plusieurs saveurs simples comme des fruits, des tabacs, ou des menthes, afin de réaliser des recettes capables de rivaliser avec les meilleurs e-liquides du marché pour un coût dérisoire. Une communauté s'était même formée afin d'échanger des recettes sur le forum d'A&L par exemple. Le Livre des Recettes d'A&L regroupe également nombre de recettes de DIYers inspirés.

T-Juice fut alors la première marque de e-liquide à proposer son produit phare, le Red Astaire, sous forme de concentré. Il devint ainsi possible de reproduire à l'identique la recette originelle en diluant le concentré dans de la base neutre avec de nombreux avantages. Les vapoteurs pouvaient ainsi choisir leur propre ratio de PG/VG ainsi que doser leur recette préférée à leur convenance.

Depuis 2015, il existe un large choix d'arômes concentrés et de recettes très abouties à mélanger simplement avec de la base pour obtenir le rendu d'un e-liquide premium.

Pour tout savoir sur la cigarette électronique en générale suivez notre guide

Comment fabriquer soi-même son e liquide pour cigarette électronique ?

Vous aimeriez fabriquer vous-même votre e-liquide pour cigarette électronique ? Même si ce n'est pas très difficile, il convient de respecter un certain nombre d'étapes que nous allons vous expliquer ci-dessous. Vous trouverez dans cet article les bases indispensables à la réalisation des mélanges. Vous apprendrez quels ingrédients il faut rassembler et quel matériel est nécessaire. Vous découvrirez aussi comment réaliser les mélanges.

Comment fabriquer son e liquide en Do It Yourself (DIY) ?

Le Do It Yourself ou DIY a la cote. Mais pourquoi fabriquer soi-même son e-liquide ? Il existe plusieurs bonnes raisons de se lancer :

tout d'abord, le prix, puisque le liquide fabriqué soi-même est meilleur marché ensuite, la possibilité de tout décider jusque dans les moindres détails. En adoptant la méthode Do It Yourself, vous choisissez les arômes que vous préférez et vous pouvez composer le mélange pour obtenir l'e-liquide parfait enfin, en combinant vous-même différents arômes, vous pourrez fabriquer des mélanges et des saveurs qui n'existent pas dans le commerce.

Vous craignez que cela ne fasse beaucoup de travail et que ce soit compliqué ? Eh bien, pas du tout, en réalité. En effet, Arômes et Liquides vous fournit tout le matériel nécessaire pour la réalisation de votre e-liquide personnalisé :

La procédure pour réaliser son e-liquide est simple, voici les principales étapes, sachant que nous approfondirons les détails dans la suite de cet article :

  • doser la base
  • doser les arômes
  • mélanger des ingrédients
  • verser le mélange dans un flacon
  • (facultatif) tester le e-liquide dans un vaporisateur
  • vérifier l'intensité des arômes durant les 8 jours qui suivent

Pourquoi ce dernier point ? Tout simplement parce que l'intensité des arômes est difficile à prévoir et que le mélange ne révèle ses senteurs que peu à peu à l'instar d'un parfum, les molécules mettent du temps à se mélanger. Les variations d'arômes prennent plusieurs jours à apparaître et dépendent de la nature du mélange.

Fabriquer du e-liquide : les principales étapes

Tuto faire son eliquide

Nous allons revenir tout d'abord sur les différentes étapes de la fabrication et les aborder plus dans les détails. Imaginons que nous voulions fabriquer 10ml d'e-liquide arôme mentholé.

1.La création de la base

Pour fabriquer votre e-liquide, il vous faut tout d'abord une base. Deux situations peuvent se présenter, selon les ingrédients que vous utilisez et selon que vous êtes néophyte ou déjà plus expérimenté. Pour les débutants, mieux vaut acheter une base prête à l'emploi, composée généralement de 50% de PG ou propylène glycol et de 50% de VG ou glycérine végétale. Il existe également des mélanges de bases prêts à l'emploi en 30/70. Dès que vous aurez acquis de l'expérience, vous pourrez composer vous-même votre base dans n'importe quel ratio, en achetant séparément le PG et la VG.

Utilisez une seringue graduée pour prélever 10ml de base et versez le liquide dans votre mélangeur. Vous pouvez aussi utiliser directement un récipient gradué qui vous servira de mélangeur et éviter l'usage de la seringue, mais le dosage sera moins précis.

2. Le dosage des arômes

Vous allez maintenant ajouter votre ou vos arômes, à l'aide d'une seringue graduée. Pour cette étape, le mieux est d'utiliser une seringue graduée, qui permet un dosage simple et précis.

Avant de commencer, il convient de déterminer quelle quantité d'arômes nous souhaitons ajouter à notre base. Retenez bien ce principe : mieux vaut en mettre moins que trop ! Il est en effet facile de rajouter ultérieurement des arômes, mais vous ne pourrez pas en retirer si vous en avez mis trop.

Dans le cas qui nous intéresse, on choisit de doser à 5% d'arôme mentholé. Pour 10ml d'e-liquide, il faudra ajouter 0,5ml d'arôme. Nous verrons plus loin dans cet article quelle formule permet de calculer le dosage des arômes.

3. Effectuer le mélange

L'étape suivante consiste à ajouter la bonne quantité d'arômes à la base et de bien mélanger. Si la procédure peut être effectuée manuellement, il existe aujourd'hui des mélangeurs spécifiques, en particulier des mélangeurs magnétiques, qui activent la maturation du produit. Dans le cas où vous procédez manuellement, il faudra, ainsi que nous l'indiquions plus haut, attendre de 24 heures à une semaine pour que l'e-liquide révèle toutes ses saveurs. Certains mélanges peuvent nécessiter plus longtemps.

Les avantages de fabriquer soi-même son e liquide

On le voit : fabriquer son e liquide en DIY n'est pas très difficile. C'est inconstestablement l'une des raisons qui poussent de plus en plus de vapoteurs à se lancer dans la fabrication. Les avantages sont en effet nombreux et le Do It Yourself se développe en conséquence. Fabriquer son e liquide est clairement dans l'air du temps. Voyons quels sont les principaux avantages et ce qu'en disent les vapoteurs.

La motivation la plus souvent évoquée est la possibilité de doser le e liquide selon ses propres goûts. Certains vapoteurs ne trouvent tout simplement pas dans le commerce de mélanges prêts à l'emploi qui leur conviennent entièrement. Avec le DIY, vous maîtrisez intégralement les associations d'arômes, vous concevez des e liquides plus ou moins arômatisés, vous décidez des notes dominantes, le tout en fonction de vos goûts.

Grâce aux associations d'arômes, rien ne vous empêche de tester de nouveaux goûts. Vous n'êtes plus limité par les saveurs proposées en boutique. S'y rajoute, bien évidemment, le plaisir de la création. Quand on achète un e liquide prêt à l'emploi, on est simplement consommateur. Avec le DIY, vous créez intégralement votre produit, selon vos goûts et votre imagination.

Enfin, les économies réalisées sont évoquées parmi les motivations par certains vapoteurs. Si ce facteur est important, il n'est cependant pas le principal critère de choix.

Quel matériel utiliser pour fabriquer son e liquide ?

La fabrication maison d'e liquide demande un peu de matériel de base, mais cet investissement initial est largement compensé par le plaisir de créer ses propres mélanges, ainsi que par les économies que l'on réalise en DIY.

Matériel pour faire son eliquide

La fabrication nécessite :

  • un ou plusieurs flacons vides, de contenance standard, 10ml ou 50ml
  • une ou plusieurs seringues, pour doser les ingrédients
  • les bases, c'est-à-dire une base prête à l'emploi ou du PG et de la VG
  • différents arômes

D'autres ustensiles se répandent sur le marché, pour répondre à une demande croissante de la part des vapoteurs adeptes du DIY. Ainsi que nous l'avons vu, la maturation du liquide peut prendre un peu de temps. Les fabricants ont donc mis sur le marché des mélangeurs automatiques ainsi que des agitateurs magnétiques qui fonctionnent comme des activateurs d'arômes et accélèrent considérablement la maturation. Certains de ces mélangeurs permettent la révélation immédiate de tous les arômes, le liquide est donc tout de suite utilisable au maximum de sa saveur.

Certains vapoteurs emploient aussi des boosters d'e-liquide, ce qui permet de mieux gérer le taux de nicotine. Nous aborderons ce point en détail ci-dessous.

Des kits bien pratiques

Vous débutez dans la fabrication de votre e liquide et vous ne souhaitez pas vous pencher sur tous les détails techniques dès la première fois ? Ne vous inquiétez pas, cela ne vous empêchera absolument pas de vous lancer et de créer vos propres mélanges. Soucieux de simplifier votre tâche, en particulier pour la conception du liquide nicotiné, les fabricants proposent des kits qui vous éviteront le calcul fastidieux du nombre de boosters nécessaires à votre mélange.

Différents kits sont disponibles. Vous pouvez les acheter directement en ligne, en choisissant celui qui correspond le mieux au type d'e-liquide que vous souhaitez fabriquer. Les packs complets se présentent sous la forme de coffrets comprenant tous les ingrédients nécessaires pour la réalisation d'un e liquide en DIY, y compris les arômes. Ils sont disponibles dans une large palette de saveurs. A l'inverse, il existe des kits de bases, destinés uniquement à la préparation de la base nicotinée et vous les complétez par l'achat des arômes de votre choix. L'avantage est que vous n'avez pas à doser votre base.

Avec les kits, plus besoin de faire ses calculs ! Ce qui devrait lever les dernières hésitations. Il suffit de mélanger les ingrédients. C'est vrai pour le dosage des bases, mais aussi, si vous le souhaitez, pour celui des arômes. Tout est en effet prédosé dans les coffrets. On vous fournit un flacon rempli de base, dans lequel vous ajoutez le ou les boosters de nicotine, ainsi que l'arôme. Pour mélanger, il vous suffira de secouer le flacon, puis d'attendre le temps nécessaire à la maturation de votre e-liquide, généralement quelques jours.

La fabrication du liquide en kit reste financièrement plus accessible que l'achat d'e-liquide prêt à l'emploi. Par ailleurs, le vapoteur retrouve avec l'achat d'un pack le plaisir de réaliser lui-même son mélange. Les kits constituent donc la solution idéale pour ceux qui veulent se lancer, mais qui n'ont pas le temps ou pas l'envie de tout doser en solo.

Des kits bien pratiques

Exemples de packs de base nicotinée de la marque A&L

Bases, arômes… Quels produits acheter ?

Pour fabriquer vous-même votre e-liquide, il vous faudra principalement mélanger une base et des arômes. Vous pouvez ajouter de la nicotine à l'aide d'un booster. Voici les produits que vous devez vous procurer si vous n'avez pas opté pour un kit ou un coffret.

1. Les bases

Le liquide de base n'a pas de saveur à proprement parler. Seule la glycérine végétale contenue dans le liquide lui confère une note légèrement sucrée. La base est constituée de trois composants :

  • le PG ou propylène glycol a pour fonction d'accentuer le goût, contribue à la sensation de grattement au fond de la gorge (ou hit), très appréciée par certains vapoteurs, développe peu de vapeur et est très liquide
  • la VG ou glycérine végétale est un moins bon exhausteur de goût que le propylène glycol, mais contribue à créer une vapeur dense et onctueuse ; elle est peu fluide
  • l'eau : on la rajoute pour fluidifier la base et pour éviter un dessèchement des muqueuses du vapoteur. N'est pas systématiquement présente dans les liquides de base

Nous verrons ci-dessous quelles sont les bases prêtes à l'emploi les plus répandues dans le commerce. A savoir que toutes les bases proposées aujourd'hui sont dépourvues de nicotine. Les vapoteurs qui souhaitent vapoter des e-liquides nicotinées doivent désormais rajouter un ou plusieurs boosters de nicotine en fonction du taux désiré.

Quelle base acheter

Exemple de base non nicotinée de la marque A&L

2. Les arômes

Les arômes ont pour fonction de donner sa saveur au e-liquide. Les dosages peuvent varier considérablement d'un fabricant à un autre. Vous trouverez toujours des conseils de dosage sur les emballages des arômes. Lors des premiers essais de fabrication 'maison', mieux vaut s'en tenir aux dosages recommandés les plus faibles. Il est toujours possible de rajouter des arômes, mais impossible d'en retirer si on en a mis de trop. Toutefois, il est possible de diluer un e-liquide en y rajoutant de la base. Ne pas oublier que l'e-liquide une fois mélangé a besoin d'un peu de temps de maturation, c'est-à-dire que les arômes ne se révèlent pas immédiatement.

Les aromes a acheter

Panel d'aromes utilisés pour faire son eliquide

3. Le booster

Les bases de DIY sont désormais vendues en 0mg/ml, c'est-à-dire qu'elles ne contiennent aucune nicotine. En ce sens, elles respectent la nouvelle réglementation sur les produits du tabac ou TPD. Il faut donc ajouter un booster si l'on souhaite un e-liquide nicotiné.

Qu'est-ce qu'un booster ? Tout simplement une base fortement dosée en nicotine (20mg/ml). Pour effectuer les dosages il suffit de diluer les booster de nicotine avec une base neutre pour obtenir le taux désiré. Des tableaux pour le dosage vous permettent de savoir combien de boosters vous devez ajouter à votre mélange.

Quel booster acheter

Exemples de boosters

Les paragraphes suivants reviendront de manière plus détaillée sur les trois composants que nous venons d'examiner.

Quelle base choisir pour fabriquer son e liquide ?

Il existe plusieurs types de bases pour la fabrication 'maison' d'un e-liquide. Ce qui varie, c'est le pourcentage respectif de propylène glycol et de glycérine végétale. Le dosage de l'eau peut aussi varier. Voici les types de bases les plus fréquemment vendus :

  • 1. 60% Propulène Glycol / 30% Glycérine végétale / 10 % d'eau : ce type de base permet la fabrication d'un e-liquide qui produit peu de fumée ou de vapeur, mais a un goût très fort. L'effet 'hit' est intense.
  • 2. 50% Propylène Glycol / 50% Glycérine Végétale : le second type de base convient pour la fabrication d'un e-liquide aux saveurs équilibrées. Il s'agit d'un excellent compromis entre intensité du goût et production de vapeur.
  • 3. 30% Propylène Glycol / 70% Glycérine Végétale : voici une base qui produit beaucoup de vapeur. Elle s'utilise pour la fabrication d'un e-liquide à utiliser dans une e-cigarette performante, puisque le taux élevé de glycérine rend le liquide plus visqueux.

Rappel : aujourd'hui, toutes les bases sont vendues non nicotinées, c'est à vous qu'il revient d'ajouter ou non des boosters de nicotine jusqu'à atteindre le taux souhaité (notre site vous fournit un calculateur bien pratique pour déterminer le nombre de boosteurs qu'il vous faut). Vous pouvez aussi acheter un pack de base avec ses boosters au taux que vous souhaitez pour plus de facilité.

Quels arômes choisir ?

On profite idéalement de son expérience de vapoteur à partir du moment où on est parvenu à trouver le mélange qui correspond le mieux à ses goûts. Il existe sur le marché plusieurs milliers d'arômes différents. Les vapoteurs qui fabriquent eux-même leur e-liquide peuvent explorer différentes combinaisons de saveurs, avec pour seule limite leur imagination.

Pour la pratique du DIY, vous achèterez des arômes concentrés spécialement destinés aux mélanges 'maison'. Certains arômes rappellent le tabac et sont parfaits pour ceux qui arrêtent de fumer et débutent dans la fabrication de leur e-liquide. Ils ressemblent en effet aux arômes d'une véritable cigarette. Il existe aussi une large famille d'arômes fruités, des arômes mentholés, des arômes cocktails, des notes florales, ou des arômes vraiment insolites et inattendus, comme la saveur chips, cactus, lait, citrouille, etc. Voici quelques exemples :

  • Les arômes bonbons : chewing gum, barbe à papa, guimauve, bonbons banane, réglisses, sucettes ... , toutes vos friandises preférées sont à votre disposition.
  • Les arômes boissons : A vaper sans modération, thé glaçé, milkshake, boissons énergisantes, cocktails réputés, venez vous désaltérer.
  • Les arômes gourmands : avec les arômes pour e-liquide, aucune raison de se priver ! Pas question d'être limité comme avec le tabac. On peut donc se régaler de saveurs gourmandes, avec des goûts comme la vanille, la barbe à papa, le caramel, le chocolat, la banane et bien d'autres saveurs.
  • Les arômes tabac : - les arômes de tabac blond, à saveur douce et caramélisée - les arômes de tabac brun, à saveur boisée et épicée - les arômes de tabac mixtes, qui mêlent les saveurs du tabac blond et du tabac brun
  • Les arômes fruités : ananas,abricot, bergamote, anis, citron, cassis, fraise, cerise, fruits rouges, groseille, framboise, grenade, mangue, litchi, kiwi, melon, mûre, coco, pamplemousse, mandarine, orange, passion, raisin, poire, pastèque, toutes les saveurs fruitées, ou presque, sont disponibles.
  • Les arômes floraux : rose, violette, aspérule, bleuet, coquelicot, chanvre, jasmin, ce ne sont là que quelques exemples des parfums floraux disponibles pour réaliser l'arôme de votre e-liquide.
  • Les arômes mentholés : toutes les variations sur la menthe, que l'on préfère un mélange menthe eucalyptus, un goût gourmand de bonbon à la menthe, de la menthe au tabac, la menthe polaire. La spécificité des arômes mentholés est de donner un goût de fraîcheur en bouche.

Les arômes les plus appréciés et les plus vendus aujourd'hui sont les saveurs de tabac blond, ainsi que les arômes mentholés. Mais les goûts des vapoteurs évoluent rapidement, et la démocratisation du DIY contribue à la création de nouvelles saveurs.

Quels arômes choisir ?

Différentes types de saveurs d'aromes concentrés pour réaliser son eliquide

Les additifs : lesquels choisir ?

Nous n'avons pas jusqu'à présent évoqué les additifs. Ceux-ci ne sont en effet pas indispensables à la fabrication de l'e-liquide en DIY. Pour autant, ils peuvent contribuer à améliorer les mélanges et à révéler les saveurs. En fait, un bon additif peut même faire toute la différence.

Sa fonction est principalement de relever le goût en révélant toute la puissance de certains arômes. Les additifs peuvent aussi avoir pour fonction d'arrondir la saveur du produit final. On accentue ainsi les saveurs sucrées ou l'impression de fraîcheur. Les additifs permettent une meilleure personnalisation du liquide et garantissent donc une expérience unique, appréciée par un nombre croissant de vapoteurs.

Parmi ces exhausteurs de goût, on trouve les gammes :

Les additifs : lesquels choisir ?

Panel d'additifs utilisés pour fabriquer son eliquide

Faire son e liquide avec un booster

Les bases destinées à la composition de l'e-liquide sont dosées aujourd'hui à 0mg/ml de nicotine. En ce sens, elles respectent la réglementation sur les produits du tabac. Les vapoteurs qui souhaitent utiliser un e-liquide nicotiné doivent donc rajouter un booster. Selon le dosage de nicotine souhaité, il peut être nécessaire d'en rajouter plusieurs. Les boosters sont en fait des bases ultra concentrées en nicotines (jusqu'à 20mg/ml) que l'on dilue dans la base neutre de polypropylène glycol et de glycérine végétale. A savoir que les boosters de nicotine ont eux-même un taux variable de PG et de VG, que le vapoteur peut choisir.

Deux solutions se présentent pour les vapoteurs souhaitant réaliser un e-liquide nicotiné en DIY. La plus simple consiste à acheter un kit dans lequel les boosters sont fournis, avec des indications de dosage pour le mélange. Pour une approche plus personnelle et plus créative, il est possible d'acheter ses boosters en plus des autres composants du liquide. Cette seconde méthode nécessite un peu de calcul. Voici quelques exemples, toujours pour une base de 10ml dosée à 0mg/ml :

  • 1. base + 10ml de booster dosé à 20mg/ml : vous obtenez 20ml de base nicotinée dosée à 10mg/ml
  • 2. base + 30ml de booster dosé à 20mg/ml : ce mélange vous donne 40ml de base nicotinée avec un dosage de 15 mg/ml
  • 3. deux flacons de base à 0mg/ml + 5ml de booster dosé à 20mg/ml de nicotine vous donneront une base de 25ml dosée à 4mg/ml de nicotine

N'hésitez pas à utiliser le calculateur présent sur notre site pour bien doser votre e-liquide nicotiné et pour savoir combien de boosters vous devez acheter. Vous devez savoir d'une part combien de liquide vous voulez fabriquer, d'autre part quel taux de nicotine votre mélange doit avoir. A partir de ces deux données, notre calculateur vous guidera dans l'achat de vos boosters.

Le dosage pour fabriquer votre e liquide

Comment bien doser son e-liquide ? C'est la question que se posent les vapoteurs qui souhaitent passer au DIY. Une fois que l'on a compris le principe, doser les différents composants de son e-liquide ne pose plus de problème. Un certain nombre de règles doivent cependant être respectées.

Le premier élément à déterminer est de savoir si vous voulez un liquide avec ou sans nicotine. Dans le premier cas, il faudra doser la base en lui ajoutant un ou plusieurs boosters, ainsi que nous venons de le voir plus haut. L'utilisation d'un calculateur de dosage vous permet de déterminer facilement combien de flacons de booster il vous faut. Les fabricants proposent les boosters dans des flacons de 10ml, ce qui facilite les calculs puisqu'on dispose toujours de la même quantité de booster dans un flacon.

Pour le dosage sans nicotine, c'est la quantité d'arôme qu'il faut déterminer. Celle-ci peut varier en fonction du goût souhaité. Les vapoteurs débutants ont intérêt à légèrement sous-doser leurs mélanges en arômes, de manière à développer progressivement une bonne connaissance des effets de leurs mélanges. Rappelons que l'e liquide réalisé en DIY ne révèle ses saveurs en totalité qu'après une certaine durée de maturation. Les débutants ont donc tendance à surdoser leurs arômes.

Voici la formule qui permet de calculer le dosage des arômes :

Quantité de base en ml / 100 = x
x = quantité d'arôme pour un dosage à 1%
x * (pourcentage souhaité) = dosage nécessaire d'arôme en ml

Pour réaliser, par exemple, 10ml d'e-liquide mentholé non nicotiné à 5% :

10ml de base / 100 = 0,1ml
0,1 * 5 = 0,5ml d'arôme.

Pour le dosage, nous nous servons de la seringue de 1ml et prélevons très exactement 0,5ml d'arôme mentholé. Nous versons l'arôme dans la base.

Ne pas hésiter, bien sûr, à utiliser les calculateurs présents sur le site pour se faciliter les calculs !

Les précautions à prendre dans la préparation

Fabriquer son e-liquide en DIY n'est pas particulièrement dangereux. Pour autant, prendre quelques précautions est indispensable, il s'agit après tout de produits chimiques ! La première précaution consiste à garder à l'esprit que lorsqu'on réalise un mélange, on peut en répandre. Il faut donc protéger la table sur laquelle on travaille, par exemple avec une toile cirée. Le support doit être stable, pour éviter de renverser les récipients.

Le produit le plus dangereux entrant dans les mélanges d'e-liquide est la nicotine puisque celle-ci peut être irritante par contact cutané. Il convient donc de la manipuler avec précaution, même une fois dilué dans la base. Protégez les parties les plus sensibles de votre corps : tout d'abord les mains, qui risquent d'entrer en contact avec le produit. Les gants fins jetables sont parfaits pour ce type de travail. Protégez aussi vos yeux pour le cas où il y aurait des projections suite à un mouvement peu contrôlé : les lunettes de protection font partie du kit du parfait petit vapoteur !

Pensez aux enfants et aux personnes non averties : les flacons contenant de la nicotine doivent être rangés soigneusement, dans un endroit auquel vous êtes seul à accéder, de préférence dans une armoire ou un tiroir fermant à clé. Conservez les flacons à l'abri de la lumière.

Enfin, rappelez-vous que les arômes ne s'utilisent jamais seuls, mais toujours mélangés en très faible quantité à une base (ainsi que nous l'avons vu plus haut).

Faire son e liquide : quelques exemples

Pour finir, voici quelques exemples d'e-liquide à réaliser en Do It Yourself. Vous trouverez pour chacune de ces recettes les ingrédients à utiliser et leur dosage.

1. Faire son e-liquide mentholé fort

Il s'agit d'un mélange à saveur mentholée forte, sans nicotine, mais très rafraîchissant. Il peut être consommé rapidement, quasiment sans délai de maturation, et génère une vapeur froide. On utilise une base à 70% de Polypropylène glycol et à 30% de glycérine végétale. Cette base est dosée à 0mg/ml de nicotine.

Trois arômes vont être ajoutés à cette base, pour un dosage de 20% ou 2ml d'arômes :

4 additifs sont ajoutés au mélange :

2. Comment fabriquer un e liquide cbd ?

De plus en plus de vapoteurs apprécient les e-liquides CBD. Là encore, il est possible d'avoir recours au Do It Yourself. La méthode la plus simple consiste à ajouter du CBD à un liquide tout prêt du commerce. Mais il est également possible de l'ajouter en fin de mélange lorsque l'on réalise son propre e-liquide. Dans ce cas, on utilise un booster de CBD.

Les boosters de CBD se présentent et s'utilisent à la manière des boosters de nicotine. Ils se mélangent avec la base PG/VG sans nicotine et les arômes que l'on a choisis. Ils peuvent être utilisés avec des additifs. Différents dosages sont disponibles, par exemple le dosage 500 mg/10 ml, soit 50 mg/ml ou les flacons de 1000 mg/10ml soit 100mg/ml de CBD.

Comment fabriquer un e liquide cbd ?

Exemple de booster de CBD de la marque Greeneo

Comment doser son e-liquide au CBD ? Il existe différents types de dosages, selon l'utilisation que l'on veut faire de son liquide.

  • Dosages légers : on considère comme dosages légers ceux en-dessous de 5mg/ml. Les effets sont peu appuyés et ce type de liquide peut être vapoté sur de longues durées. Les effets seront plus sensibles si on opte pour un dosage de 10mg/ml, mais le mélange reste léger.
  • Dosages intermédiaires : environ 30mg/ml - pour des effets intenses et une consommation plus ponctuelle.
  • Dosages forts : environ 50mg/ml - à réserver à une consommation occasionnelle en espaçant les prises, les effets sont bien plus marqués.

Les dosages supérieurs ou égaux à 60mg/ml ne devraient pas être employés purs, mais uniquement être dilués. Il est également déconseillé d'utiliser les boosters de CBD avec des e-liquides déjà nicotinés.

expédition sous 24h
Livraison 24/48H

Les commandes passées avant 13h sont expédiées le jour même

paiement sécurisé
Paiement Securisé

Les moyens de paiement proposés sont tous totalement sécurisés

satisfait ou remboursé
Produits sélectionnés

Des milliers de références pour vapoteurs débutants ou experimentés

service après vente
Service Client

Le service client est à votre disposition du lundi au vendredi : 04 77 40 09 71