Les meilleures astuces pour prendre plaisir à vapoter et (enfin) arrêter de fumer

Les guides 615

Les meilleures astuces pour prendre plaisir à vapoter et (enfin) arrêter de fumer

Vous avez essayé la vape pour arrêter de fumer, mais ça ne vous a pas convaincu ? A&L vous explique pourquoi vous ne prenez pas plaisir à vapoter, et surtout comment y remédier pour vous sevrer du tabac une bonne fois pour toutes !

Comme beaucoup de personnes, vous avez certainement essayé la vape parce qu’un de vos amis vous a dit qu’il avait un jour essayé une cigarette électronique et pouf ! Comme par magie, il avait été débarrassé de son addiction au tabac.

Face à l’engouement de cet ami qui, depuis lors, prêche la bonne parole de la vape à toutes les personnes qu’il croise, vous avez donc acheté votre première vapote. Mais voilà, pas de miracle pour vous : alors que votre ami vous décrivait la vape comme un véritable paradis fait de nuages de vapeurs doux et savoureux, vous ne prenez aucun plaisir à vapoter, bien au contraire.

Halte-là ! Ce n’est pas parce que vous n’avez pas été instantanément charmé, voire que vous trouvez le vapotage plus désagréable qu’autre chose, que cela veut dire que la cigarette électronique n’est pas faite pour vous. Alors, attendez un peu avant de remiser votre vapote nouvellement achetée au fin fond d’un tiroir !

Si vous ne prenez pas plaisir à vapoter, c’est peut-être simplement parce que vous n’êtes pas correctement équipé, ou que votre matériel n’est pas correctement réglé ! De la même manière que chaque fumeur a une marque préférée, chaque vapoteur a un type de cigarette électronique qui lui correspondra mieux. 

C’est pour cela qu’aujourd’hui, moi, le Panda vapoteur de chez A&L, je vais vous dire quels ajustements faire pour prendre plaisir à vapoter. Ainsi, comme votre ami converti en Messie de la vape, vous pourrez oublier pour de bon le tabac !

Choisir le bon matériel pour ne pas s’étouffer avec la vapeur

La première fois que vous avez tiré sur une cigarette électronique n’a certainement pas été une bonne expérience : la plupart des gens toussent, voire s’étouffent parce que le volume de vapeur est bien plus important que ce à quoi ils s’attendaient. 

C’est alors que les vapoteurs chevronnés ont dû se précipiter pour vous donner une foultitude de conseils et en vous expliquant notamment qu’il ne faut pas tirer dessus comme sur une cigarette. Plus facile à dire qu’à faire ! 

Alors, si vous n’appréciez pas de vous étouffer à répétition, voici un conseil qui vous sera bien plus utile : changez de e-cigarette pour un modèle qui produit beaucoup moins de vapeur et sur lequel vous pourrez tirer comme sur une cigarette classique.

Car, vous ne le saviez peut-être pas, mais certaines e-cigarettes sont conçues pour faire beaucoup de vapeur, et d’autres justement pour en produire très peu.

Le problème, c’est qu’il n’est pas facile de savoir quoi choisir aux vues du jargon compliqué qu’utilisent les vapoteurs pour parler de leurs petites machines à vapeur. Pas de panique : il suffit de repérer quelques les mots clés dans les fiches descriptives des produits pour être sûr d’acheter une cigarette électronique qui délivre un volume de vapeur qui vous sera agréable :

Tirage serré : le tirage, c’est la quantité d’air que la cigarette (électronique ou non) laisse passer. Sur les cigarettes de tabac, il est limité par le petit diamètre du tube et freiné par le filtre, ce qui procure une sensation de résistance de l’air quand vous aspirez. Si vous voyez marqué « tirage serré » sur la fiche produit d’une e-cigarette ou d’un clearomiseur (la partie qui contient le liquide), cela vous assure que les sensations se rapprocheront de celles que vous aviez en fumant.

Inhalation indirecte (ou MTL) : l’inhalation, c’est la façon dont vous inspirez l’air en vapotant. Lorsqu’elle est dite « indirecte », cela veut dire que, comme sur une cigarette, vous aspirez d’abord l’air dans la bouche, puis vous l’envoyez vers les poumons dans un second temps.

Les deux types d'inhalations en vape : inhalation directe et inhalation indirecte

Les deux types d'inhalations en vape : inhalation directe et inhalation indirecte

On conseille souvent aux débutants de commencer par des pods. En plus d’être livrés « clé en main » (vous n’aurez pas à acheter les différentes parties de la vapote séparément), ils sont souvent pratiques et faciles à utiliser.

Rassurez-vous, cela ne veut pas pour autant dire que vous allez devoir racheter une e-cigarette alors que la vôtre est encore toute neuve : des fois, quelques réglages suffisent !

Régler son matériel pour l’adapter à ses goûts

Avant de vous rendre en boutique ou d’ajouter compulsivement dans le panier de votre site préféré tous les modèles de e-cigarettes sur lesquels vous verrez « tirage serré » et « inhalation indirecte », vérifions d’abord si le matériel que vous possédez déjà peut s’adapter à vos préférences.

Pour ce faire, il va falloir consulter le manuel livré avec votre pod ou votre clearomiseur. S’il est mentionné que votre matériel permet l’inhalation indirecte, ou même une inhalation directe restrictive, tout n’est peut-être pas perdu !

Régler l’airflow pour obtenir un tirage plus serré

Commençons par les bases : l’airflow, ou arrivée d’air, est une fente située en haut ou en bas du clearomiseur et par laquelle l’air entre dans la vapote.

Et c’est là qu’intervient une information capitale que les débutants ignorent souvent : l’arrivée d’air peut se régler pour laisser passer moins d’air ! Si, si, vous allez voir.

Essayez donc de la faire pivoter et vous verrez la petite fente se boucher progressivement. Attention cependant à ne pas la fermer complètement, sinon vous ne pourrez pas vapoter du tout, et vous aller de surcroit brûler votre résistance.

Essayez de nouveau de vapoter, vous constaterez que le volume de vapeur produit est bien moins important. Il ne vous reste alors plus qu’à essayer plusieurs degrés d’ouverture jusqu’à obtenir pile-poil la quantité de vapeur qui vous convient.

Diminuez la quantité d'air entrante en faisant pivoter la bague d'airflow

Diminuez la quantité d'air entrante en faisant pivoter la bague d'airflow

Diminuer les watts

Diminuer la puissance de votre vapote peut aussi être un moyen de diminuer le volume de vapeur produit.

Sur la plupart des modèles, il faudra commencer par déverrouiller les boutons de réglage. Une fois cela fait, appuyez sur le bouton moins et descendez petit à petit la puissance (de 5w en 5w par exemple) jusqu’à ce que le volume de vapeur vous convienne mieux. Si vous voulez comprendre un peu mieux tout cela, je vous conseille d’aller lire un autre de mes articles dans lequel je vous explique les modes de vape !

Diminuer la puissance de vape pour diminuer la quantité de vapeur produite

Diminuer la puissance de vape pour diminuer la quantité de vapeur produite

Votre résistance ne permet pas de diminuer autant les watts que vous le voudriez ? Pas de souci ! Un grand nombre de modèles de vapotes et de clearomiseurs sont compatibles avec plusieurs types de résistances. Vous pouvez donc vous rendre en boutique ou (mieux encore) utiliser le module « Trouver votre résistance » de notre site pour trouver des résistances utilisables à moindre puissance et compatibles avec votre vapote!

Trouver la saveur de e-liquide qui vous convient

Dans l’imaginaire collectif, arrêter de fumer est un processus qui est obligatoirement pénible. Pourtant, tout l’intérêt de la vape, et surtout ce qui fait son succès, c’est que les saveurs des e-liquides rendent le sevrage tabagique agréable. Alors, rien ne sert de vous entêter à vaper un liquide que vous n’appréciez que moyennement !

Mais, pour être convaincu par la vape et abandonner son paquet de blondes à l’odeur nauséabonde, encore faut-il trouver ce qui vous convient. La tâche est pourtant loin d’être facile, car il existe des milliers, si ce n’est des millions de saveurs sur le marché !

La seule solution, c’est de goûter plusieurs types de liquides pour trouver le bon. Avec autant de choix, il est impossible que vous ne trouviez pas chaussure à votre pied ! Et, pour ce faire, il va falloir vous départir de quelques à priori.

Ne restez pas fixé sur le goût tabac

En tant que débutant, choisir un liquide goût « classic » peut sembler être un choix logique, pourtant ce n’est pas forcément la meilleure solution. En faisant cela, vous cherchez peut-être à retrouver le goût exact des cigarettes que vous fumiez, pourtant c’est une quête vouée à l’échec ! Il existe une multitude d’arômes goût tabac dans la vape, mais une chose est sûre : vaper n’est pas fumer, et vous ne retrouverez jamais les sensations exactes que vous aviez en fumant. À nouvelle habitude, nouvelle expérience : essayez donc de sortir des sentiers battus !

Ne vous fiez pas à vos goûts habituels

Certaines saveurs que vous n’aimez pas dans votre alimentation pourraient vous plaire en vape. Par exemple, je déteste habituellement tout ce qui contient de l’anis ou du réglisse (les pandas ne sont pas fans de pastis), pourtant j’adore les e-liquides qui en contiennent. Lancez-vous dans l’aventure !

Essayez de nouveaux e-liquides, vous pourriez être surpris !

Essayez de nouveaux e-liquides, vous pourriez être surpris !

Changez de marque

Si vous êtes fixé sur une saveur en particulier mais que vous n’êtes pas complètement satisfait de ce que vous vapez en ce moment, essayez de changer de marque : deux saveurs peuvent porter le même nom d’un fabricant à l’autre, comme le « classic blond » par exemple, mais le goût pourrait vous plaire bien plus chez la concurrence !

Choisissez des liquides de meilleure qualité

Pour sélectionner les meilleures marques, choisissez de préférence :

Les e-liquides français ou européens pour leurs normes de qualité strictes ;

Regardez si le produit qui vous intéresse a reçu des récompenses (hé oui, comme pour le vin, il y a de grands crus en vape !) ;

Tournez-vous vers des marques qui sont souvent citées par d’autres vapoteurs.

Si vous n’avez pas envie de parcourir la toile pendant des heures pour trouver la perle rare, il vous suffit de vous fier au label AFNOR. Qualité garantie ! 

Par ailleurs, le prix pourrait vous faire tiquer, car un e-liquide de meilleure qualité sera souvent vendu un ou deux euros plus cher que les autres. Cependant, soyez certain d’une chose : cela vous reviendra toujours moins cher que de continuer à acheter des paquets de cigarettes à dix euros !

Vapotez la même chose, mais en mieux

Cherchez à déterminer ce qui ne vous plait pas dans ce que vous vapez. Vous aimez le goût de votre e-liquide, mais vous le trouvez trop frais ou trop sucré ? Ce n’est pas un problème ! Vous trouverez forcément un équivalent sans sucre ou sans fraicheur chez la concurrence — ou un équivalent qui en contient plus si vous trouvez qu’il lui manque « un petit quelque chose ». D’ailleurs, comme c’est le cas chez Arômes et Liquides, les grands fabricants proposent souvent leurs recettes best-seller dans différentes versions !

Rendez-vous en boutique pour tester

C’est bien joli tout ça, mais vous n’avez certainement pas envie de dépenser de l’argent pour acheter des dizaines de e-liquides sans être sûr de les apprécier.

Une seule solution : rendez-vous en boutique ou dans des salons de vape pour essayer les produits avant de les acheter ! L’autre avantage, c’est que les professionnels de la vape pourront vous aiguiller efficacement.

Demandez conseil à un professionnel de la vape !

Demandez conseil à un professionnel de la vape !

Ajuster son taux de nicotine

Élément central dans le sevrage tabagique par la vape, beaucoup de vapoteurs débutants se méprennent pourtant au sujet de la nicotine.

Et c’est d’ailleurs bien normal : accusée de tous les maux, la plupart des gens pensent encore qu’elle est responsable des cancers, crises cardiaques, AVC et autres calamités auxquelles les fumeurs un peu trop assidus peuvent s’attendre.

Pourtant, la nicotine n’est pas responsable des pathologies liées au tabagisme, du moins pas directement. Ce qui provoque des maladies lorsque l’on fume, c’est bien la combustion des cigarettes et les produits chimiques ajoutés à leur composition, et non la nicotine. En revanche, si la nicotine est si souvent pointée du doigt, c’est parce que son aspect addictif pousse les fumeurs à continuer à s’empoisonner.

Preuve en est, puisque les médecins prescrivent de la nicotine à leurs patients pour les aider à arrêter de fumer !

Or, chercher à supprimer ou simplement sous-doser la nicotine de ses e-liquides immédiatement est une très mauvaise idée, car c'est souvent la cause des rechutes vers le tabac. Si vous n’avez pas assez de nicotine dans votre e-liquide, vous allez avoir envie de fumer, ou vous passerez votre temps à vapoter.

La première chose à faire lorsque l’on se met à la vape, c’est de s’assurer que son e-liquide contient assez de nicotine. Et, pour ce faire, vous pouvez demander conseil à un tabacologue ou à un vendeur en vape shop, ou même utiliser notre calculateur.

Choisir le bon taux de nicotine est capital dans le sevrage tabagique

Choisir le bon taux de nicotine est capital dans le sevrage tabagique

Puisque nous en sommes à parler de nicotine, je voudrais aussi attirer votre attention sur un autre point important : le fait que la nicotine, lorsqu’elle est vapotée, met beaucoup plus de temps à atteindre le cerveau que lorsqu’elle est fumée. 

Ce qui vous manque peut-être dans la vape, c’est cette sensation de « shoot » de nicotine, une montée très rapide qui vous procure une impression de détente et de bien-être puissants et immédiats.

Dans ce cas, il serait certainement intéressant pour vous de choisir des e-liquides aux sels de nicotine, une forme de nicotine qui se rapproche plus des effets que l’on peut retrouver en fumant.

Conclusion

Vapoter fait partie des méthodes les plus efficaces pour arrêter de fumer. À condition cependant d’y prendre plaisir !

Alors, si vous n’avez pas été conquis par la vape, ou que vous vapotez sans pour autant avoir complètement décroché de la cigarette, voici comment rendre votre vape plus satisfaisante :

Si vous n’aimez pas vapoter car la vapeur vous fait tousser, choisissez une vapote qui propose un tirage serré et une inhalation indirecte (ou MTL) ;

Réglez votre airflow pour qu’il fasse rentrer peu d’air, choisissez une résistance qui produit peu de vapeur et vapotez à basse puissance ;

Testez de nouveaux e-liquides en changeant de marque, en vous aventurant vers des saveurs nouvelles et en étant particulièrement attentif à la qualité !

Choisissez méticuleusement votre taux de nicotine : si votre vapote n’en délivre pas assez, vous aurez toujours envie de fumer.

Si vous suivez mes conseils, il est fort probable que vous comprendrez enfin pourquoi vos amis vapoteurs trouvent la vape aussi géniale. Cependant, si vous avez encore des questions ou des difficultés, n’hésitez pas à demander de l’aide dans les commentaires en contactant notre SAV  : c’est avec plaisir que moi, votre super Panda, j’y répondrais !

C. Camille : Défiant tous les pronostics, cette fan inconditionnelle de pandas qui a toujours eu la tête dans les nuages a fini par trouver sa voie en devenant rédactrice pour A&L.
Tous les commentaires

AVERTISSEMENT

La vente des produits contenant de la nicotine est interdite aux mineurs.

La nicotine crée une forte dépendance. Les produits nicotinés sont interdit aux mineurs,
aux femmes enceintes, et aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires.

En entrant sur ce site, je reconnais être majeur(e) et que je suis autorisé(e) par la législation de mon pays à acheter des produits contenant de la nicotine :

Veuillez renseigner votre date de naissance :

ENTRER

En poursuivant sur la boutique, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous assurer une navigation optimale et pour la réalisation de statistique de visites. En savoir plus. Accepter

Gérez vos paramètres cookies sur aromes-et-liquides.fr

Des cookies de mesure d'audience utilisés pour établir des statistiques et volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant le Site (rubriques et contenus visités, parcours) sont également utilisés. Le résultat de cette mesure permet à A&L d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie dudit site. Ces cookies de mesure d’audience sont des cookies émis et gérés par Google. Pour plus d’information sur le type de données collectées par les cookies Google Analytics et sa politique de gestion de cookies, l’Utilisateur ou le Visiteur est invité à consulter le site de Google en cliquant sur le lien suivant : en savoir plus.
Pour bloquer l’utilisation de ses données via ces cookies, l’Utilisateur est invité à cliquer sur le lien suivant : désactivation ou opt-out Google Analytics.