Arrêt du tabac : pourquoi ai-je tout le temps envie de dormir ?

Santé 1837

Arrêt du tabac : pourquoi ai-je tout le temps envie de dormir ?

Depuis que vous avez arrêté de fumer, vous avez constamment envie de dormir ? Ou à l’inverse, vous souffrez d’insomnies ? Notre panda vous explique pourquoi et comment y remédier.

Depuis que vous avez écrasé votre dernière cigarette vous avez l’impression d’être suivi en permanence par un hypnotiseur qui chuchote à votre oreille : « Vos paupières sont lourdes, si lourdes…. » ?

Rassurez-vous, ce n’est pas l’âge qui vous fait vous endormir devant la télévision dès votre diner avalé, mais bien la cigarette. Ou plutôt, l’absence de cigarette.

Dans cet article, moi, Panda, l’expert des petits maux des anciens fumeurs, je vais vous expliquer pourquoi vous êtes constamment fatigué depuis que vous avez arrêté de fumer.

Et, surtout, je vais vous donner quelques bons conseils pour surmonter cette mauvaise passe comme un champion !

La fatigue émotionnelle

Bien que ce ne soit pas la principale coupable de la grande fatigue que ressentent la plupart des fumeurs qui arrêtent la cigarette, il est indéniable que la fatigue émotionnelle pèse lourd dans la balance :

  • Vous êtes stressé parce que vous avez envie de fumer en permanence ;
  • Vous êtes tendu parce que vous avez en permanence envie de fumer ;
  • Vous êtes d’une humeur massacrante et vous le savez, mais vous n’arrivez pas à vous contrôler pour autant ;
  • Et si en plus il vous arrive de craquer pour allumer une cigarette, la culpabilité vient s’ajouter à ce mélange détonant !

Bref, vous dépensez beaucoup d’énergie pour faire face à cet afflux permanent d’émotions, et cela vide vos batteries plus vite que le GPS de votre téléphone. 

Prenez du temps pour vous détendre, c’est une question de vie ou de mort

Nul besoin d’avoir un prix Nobel pour trouver la solution à ce problème : il faut arrêter de vous mettre la pression.

Tu en as de bien bonnes Panda, me direz-vous, car c’est chose plus facile à dire qu’à faire. Sur ce point, je veux bien vous croire : vous avez certainement mille choses urgentes sur le feu, des obligations et des sollicitations qui ne cessent de s’accumuler, et prendre du temps pour décompresser n’est pas à l’ordre du jour.

Pourtant, c’est une question de vie ou de mort, car le tabagisme est la première cause de décès évitable en France et tue un fumeur sur deux. Bon, je suis un peu dramatique, je vous l’accorde, mais je veux vous faire prendre conscience que vous devez faire une priorité de tout ce qui peut aider à vous faire arrêter de fumer avec succès.

Le stress est un facteur de rechute lorsqu'on arrête de fumer

Le stress est un facteur de rechute lorsqu'on arrête de fumer

Dites-vous donc que ce temps que vous allez vous accorder pour décompresser fait partie intégrante de votre sevrage, c’est un véritable effort que vous faites pour votre santé, car cette fatigue émotionnelle pourrait bien vous faire retomber dans le tabac.

Faites donc une activité que vous aimez, allez prendre l’air pour vous changer les idées, faites du sport, cuisinez, méditez… Les choix ne manquent pas, tant que vous parvenez chaque jour à faire redescendre la pression cumulée de votre arrêt du tabac et de votre rythme de vie à 100 à l’heure.

En plus, je suis quasiment sûr qu’une de ces activités était sur votre liste de bonnes résolutions du Nouvel An juste après « Arrêter de fumer ». Alors, pourquoi ne pas en profiter pour faire d’une pierre deux coups ?

Votre corps élimine les toxines du tabac

Une autre raison qui explique votre grand état de fatigue, c’est parce que votre corps élimine les toxines accumulées pendant vos années de tabagisme.

D’ailleurs, dans les premières semaines vous avez certainement remarqué une augmentation de votre toux : ce sont vos poumons qui se débarrassent des goudrons et autres toxines que la fumée de tabac a déposés.

Outre vos poumons, tout votre corps entre dans une phase de détoxification : exit l’arsenic, l’ammoniac, le cadmium et autres substances toxiques qui empoisonnaient votre corps.

La bonne nouvelle, c’est qu’à la fin de ce grand nettoyage vous aurez l’impression de retrouver une seconde jeunesse. En attendant, votre corps est considérablement ralenti par toutes ces toxines et dépense beaucoup d’énergie pour les évacuer de votre organisme.

Pour aider votre corps, il peut être bon de vous lancer dans une cure détox. Thé, jus détox, cure de compléments alimentaires, les solutions sont multiples et il ne faut pas hésiter à vous faire accompagner par un professionnel de la santé pour se faire. 

Aidez votre organisme à se débarrasser des toxines du tabac

Aidez votre organisme à se débarrasser des toxines du tabac

Si vous n’êtes pas adepte de ce genre de choses, essayez au moins de ne pas surcharger votre organisme en faisant particulièrement attention à votre alimentation. En d’autres termes, il pourrait être judicieux de lever le pied sur l’alcool et la nourriture grasse pendant quelque temps, ainsi que de veiller à mettre dans votre assiette plus de légumes et de fruits !

La chimie de votre cerveau se rééquilibre

Enfin, la raison principale à votre grande fatigue c’est l’absence de nicotine dans votre corps. En effet, si vous décidez d’arrêter de fumer sans aide (substituts nicotiniques, médicaments, vapote), vous perdez l’effet stimulant de la nicotine auquel votre corps s’est habitué.

En outre, l’apport régulier en nicotine auquel vous avez soumis votre corps a modifié la chimie de votre cerveau, et il va lui falloir un certain temps pour réajuster le cocktail de molécules chimiques nécessaire à son bon fonctionnement. 

En effet, la nicotine imite l'acétylcholine, un neurotransmetteur naturellement sécrété par votre cerveau qui a à la fois une fonction inhibitrice et excitatrice. Lorsque le cerveau reçoit régulièrement de la nicotine, il se met à sécréter moins d’acétylcholine.

La chimie de votre cerveau met quelque temps à se rééquilibre, ce qui explique vos troubles du sommeil

La chimie de votre cerveau met quelque temps à se rééquilibre, ce qui explique vos troubles du sommeil

Une fois que vous enlevez la nicotine de l’équation, il va donc falloir un certain temps à votre cerveau pour se remettre à sécréter correctement de l’acétylcholine. Cela peut donc aussi bien expliquer votre envie constante de dormir que vos insomnies !

Rassurez-vous, ce processus prend en moyenne un mois. En attendant, voici quelques conseils qui pourront vous aider à tomber dans les bras de Morphée plus facilement et à avoir un sommeil plus réparateur :

  • Veillez à vous coucher à heures fixes, cela aide grandement le cerveau à sécréter les bonnes hormones du sommeil. 
  • De même, faites en sorte de vous accorder assez de sommeil. Pour un adulte, il est conseillé de dormir 7h à 9h par nuit. Chaque personne étant différente, vous seul pouvez savoir combien de temps il vous faut pour être pleinement reposé. Mais, aux vues de ce que nous avons dit plus haut, il peut être judicieux de revoir à la hausse le temps que vous passez à dormir !

Il est facile d’être tenté de rogner sur son temps de sommeil lorsqu’on a des journées bien remplies. Cependant, des études ont démontré l’importance de bien dormir pour réussir à arrêter de fumer. 

Comme pour le fait de décompresser, considérez donc que votre sommeil fait pleinement partie du processus d’arrêt du tabac !

Conclusion

Après l’arrêt du tabac, la plupart des fumeurs se sentent plus fatigués que d’habitude. Cela s’explique à la fois par la fatigue émotionnelle, par le fait que leur corps se détoxifie, mais également parce qu’il faut un certain temps pour que le cerveau adapte sa chimie interne à ce changement.

Au bout d’environ un mois, vous devriez commencer à retrouver de l’énergie et un sommeil normal, et même à vous sentir plus en forme qu’auparavant ! 

Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à en parler à un professionnel de santé.

Et vous, comment avez-vous surmonté la fatigue après votre arrêt du tabac ? Partagez vos astuces avec les autres lecteurs dans les commentaires !

C. Camille : Défiant tous les pronostics, cette fan inconditionnelle de pandas qui a toujours eu la tête dans les nuages a fini par trouver sa voie en devenant rédactrice pour A&L.
Tous les commentaires

AVERTISSEMENT

La vente des produits contenant de la nicotine est interdite aux mineurs.

La nicotine crée une forte dépendance. Les produits nicotinés sont interdit aux mineurs,
aux femmes enceintes, et aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires.

En entrant sur ce site, je reconnais être majeur(e) et que je suis autorisé(e) par la législation de mon pays à acheter des produits contenant de la nicotine :

Veuillez renseigner votre date de naissance :

ENTRER

En poursuivant sur la boutique, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous assurer une navigation optimale et pour la réalisation de statistique de visites. En savoir plus. Accepter

Gérez vos paramètres cookies sur aromes-et-liquides.fr

Des cookies de mesure d'audience utilisés pour établir des statistiques et volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant le Site (rubriques et contenus visités, parcours) sont également utilisés. Le résultat de cette mesure permet à A&L d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie dudit site. Ces cookies de mesure d’audience sont des cookies émis et gérés par Google. Pour plus d’information sur le type de données collectées par les cookies Google Analytics et sa politique de gestion de cookies, l’Utilisateur ou le Visiteur est invité à consulter le site de Google en cliquant sur le lien suivant : en savoir plus.
Pour bloquer l’utilisation de ses données via ces cookies, l’Utilisateur est invité à cliquer sur le lien suivant : désactivation ou opt-out Google Analytics.