Pourquoi vous vapotez beaucoup ?

Vous découvrez peu à peu comment vapoter la e-cigarette et vous aviez ou avez encore une consommation régulière et fixe de cigarettes par jour. Vous aimeriez alors faire l’équivalence avec la cigarette électronique. À quelle fréquence vapoter pour ne ressentir aucun manque ou frustration ? Seulement, ce n’est pas une chose simple à calculer… Combien de fois faut-il vapoter par jour ? Combien de bouffées faut-il prendre ? Pendant combien de temps ?

Une multitude de questions qui requièrent un bon nombre de paramètres à retenir. Il faut ainsi prendre en compte votre ancienne consommation de cigarette classique. Votre dépendance au tabagisme était-elle forte, intermédiaire ou faible ?

D’autres éléments tels que le taux de nicotine, votre façon de vapoter ou encore le matériel utilisé déterminent ensuite la fréquence à laquelle vous pouvez vapoter pour être satisfait.

Arômes et Liquides vous propose alors de vous indiquer tous les éléments à considérer pour établir une fréquence de vape personnalisée.

Un nombre de bouffées à calculer ?

Comme vous pouvez vous en douter, tous les fumeurs qui choisissent la cigarette électronique comme substitut nicotinique ont une consommation bien différente d’une personne à une autre. Il n’y a en effet aucune norme qui indique une fréquence de vapotage globale à respecter.

Peut-on alors vraiment comparer la consommation de cigarettes classiques à un certain nombre de bouffées sur votre cigarette électronique ? Allez-vous réussir à ressentir la même satisfaction qu’avec votre cigarette traditionnelle ?

Il est également possible que vous vous demandiez à combien de paquets de cigarettes classiques correspond un flacon de e-liquide ?

En réalité, il ne peut y avoir de réponse précise à cette question. En effet, d’autres éléments tels que le taux de nicotine ou le matériel utilisé vont avoir un énorme impact dans votre fréquence de vapotage.

On estime tout de même qu’une cigarette classique équivaut à 15 bouffées. Si l’on fait une comparaison à plus grande échelle, un flacon de 10ml de e-liquide équivaut approximativement à 3000 bouffées sur cigarette traditionnelle.

Dans l'ensemble, si vous tenez compte de ces estimations, vous obtiendrez un nombre de bouffées dix fois plus important avec un flacon de eliquide qu’avec une cigarette classique.

Trouver son propre rythme de vapotage

Lorsque vous débutez dans le monde de la vape, il n’est pas évident de savoir pendant combien de temps vapoter et à quelle fréquence le faire.

Ne vous inquiétez pas, vous allez réussir à répondre tout seul à cette interrogation ! En effet, dès que vous ne ressentirez plus aucun manque de nicotine, vous mettrez automatiquement votre e-cig de côté.

Les premiers temps, vous êtes généralement très dépendant de votre cigarette électronique. Votre sevrage tabagique est en effet une grande étape par laquelle vous devez passer et il faut vous laisser un temps d’adaptation avec la vapoteuse. En outre, il est important de garder à l'esprit que la nicotine présente dans votre e-liquide est assimilée bien moins rapidement par votre organisme qu'avec une cigarette de tabac. C'est ce qui explique, en grande partie, que vous vapotiez autant après avoir quitté vos dernières cigarettes.

En revanche, si vous utilisez votre cigarette électronique trop régulièrement sans jamais ressentir cette sensation de satisfaction, cela peut être le signe d'un dosage en nicotine trop faible par rapport à vos besoins journaliers. N'hésitez donc pas à augmenter ce taux pour pallier facilement  ce désagrément.

Enfin, pour trouver une fréquence de vapotage personnalisée, vous devez trouver le mode de vape qui vous correspond le mieux !

Dans la majeure partie des cas, les vapoteurs débutants sont amateurs d’inhalation indirecte. Un mode qui ressemble fortement à celui de la cigarette classique, mais certains préféreront l'inhalation directe pour produire plus de vapeur.

L'importance du taux de nicotine

Le e-liquide que vous choisissez a un impact non négligeable sur votre fréquence de vapotage. Si le parfum de votre e-liquide importe peu, mais reste essentiel pour se faire plaisir et mettre toutes ses chances de son côté, sachez que la quantité de nicotine présente peut tout changer.

En effet, vaper un liquide contenant de la nicotine est une étape indispensable pour arrêter de fumer durablement. C’est pourquoi vous devez trouver le bon taux de nicotine adapté à votre consommation et à vos habitudes pour que vous ne ressentiez aucun manque et aucune frustration.

Rien ne sert en revanche de vouloir consommer un très faible taux si vous êtes un ancien gros fumeur. Cela augmenterait en effet inutilement votre fréquence de vapotage et donc votre consommation de e-liquide. Il vaut donc mieux ajuster son taux de nicotine et faire quelques économies.

À contrario, un taux de nicotine bien trop élevé peut vous causer une gène dans la gorge voir une irritation jusqu'à vous donner des nausées ou des maux de tête. Il est donc indispensable que vous trouviez un taux adapté à votre consommation pour que votre tentative se transforme en un arrêt du tabac durable !

Pour cela nous vous recommandons vivement de vous diriger vers un conseiller dans une de nos boutiques ou via notre SAV.

Autrement, voici quelques précisions à titre indicatives pour pouvoir déterminer votre taux de nicotine en fonction de votre profil de fumeur :

  • Petit fumeur (moins de cinq cigarettes par jour) : taux de nicotine de 3mg/ml
  • Fumeur (de cinq à 10 cigarettes par jour) : taux de nicotine de 6mg/ml
  • Moyen fumeur (de 10 à 20 cigarettes par jour) : taux de nicotine de 11-12mg/ml
  • Gros fumeur (plus de 20 cigarettes par jour) : taux de nicotine de 16-18mg/ml

Si vous faites vous-mêmes vos DIY, vous pouvez vous aider d’un calculateur de base nicotinée. Un outil très pratique pour connaître le nombre de boosters de nicotine à mélanger à de la base neutre.

Pour rappel, si vous êtes non-fumeurs, ne vapotez pas de e-liquide nicotiné. Il s’agit en effet d’une substance addictive qui est indispensable dans l’aide au sevrage pour arrêter de fumer.

La composition de votre e-liquide impacte-t-elle votre fréquence de vapotage ?

Le liquide pour cigarette électronique que vous choisissez peut également avoir un impact sur votre fréquence de vapotage. Pour être plus précis, c’est la composition du e-liquide choisi qui a également son importance.

En effet, en choisissant un e-liquide fluide (à fort taux de propylène glycol), vous avez tendance à vaper en inhalation indirecte. Il faut alors plus de temps à la nicotine pour faire effet. Vous êtes ainsi enclin à prendre plus de bouffées de façon rapprochée pour être satisfait.

À l’inverse, si le e-liquide que vous vapotez a un plus fort taux de glycérine végétale, il est plus visqueux. Vous avez alors plus de facilité à le vaper en inhalation directe. Ce type de vape favorise des bouffées plus denses et donc plus concentrées en nicotine. Vous vous sentez donc satisfait plus rapidement avec un nombre de bouffées moins important !

Soyez tout de même vigilant à utiliser un matériel adapté à votre type de e-liquide. Si vous êtes en effet amateur de gros nuages de vapeur, sachez que l’utilisation d’un matériel en sub ohm associé à une grande puissance n’est pas compatible avec les e-liquides fortement dosés en nicotine.
Concernant la saveur choisie, celle-ci n’aura aucun impact sur votre fréquence de vapotage. Faites-vous donc plaisir avec l’arôme de votre choix !

D'une e-cig à une autre, explications sur l'influence du matériel utilisé

Si votre fréquence de vape est fortement influencée par le taux de nicotine et votre type de e-liquide, le matériel utilisé joue également un rôle très important ! En effet, les cigarettes électroniques ont toutes leurs particularités. Ainsi, la vitesse à laquelle vous allez consommer votre e-liquide varie d’un modèle à un autre.

Si vous utilisez un matériel à forte puissance, vous consommez votre e-liquide plus rapidement. En effet, votre tirage est plus aérien et vos bouffées plus importantes qu’avec une e-cig à faible puissance avec un tirage plus serré.

À l’inverse, si la puissance de votre cigarette électronique est plus faible avec un clearomiseur conçu pour une inhalation indirecte, vous obtenez moins de vapeur. La quantité de e-liquide inhalé est ainsi automatiquement réduite. Comme dit précédemment, l’inhalation indirecte vous incite alors à vapoter plus fréquemment, car votre organisme met plus de temps avant d’assimiler la nicotine et d’être satisfait.

Choisir entre un tirage direct ou indirect dépend également fortement des résistances installées dans vos clearomiseurs et atomiseurs.
En effet, plus la résistance choisie est basse, plus elle chauffe. Sa consommation en e-liquide est alors plus gourmande. C’est grâce à ce type de résistances que vos bouffées sont plus longues et qu’elles produisent plus de vapeur.

En revanche, lorsque la résistance choisie a une forte valeur, votre tirage plus est serré. Vos bouffées sont moins longues et le volume de vapeur est moins important. Votre consommation en e-liquide est alors réduite. En outre, cela peut vous conduire à prendre plus de bouffées de façon plus fréquente.
Une nouvelle fois, votre fréquence de vapotage dépend de vos habitudes et de vos préférences en matière de matériel et façon de vaper.

Faut-il se fixer un taux de e-liquide journalier ?

Vous savez à présent que le taux de nicotine, le type de e-liquide et le matériel utilisé ont une forte influence sur votre fréquence de vapotage. Faut-il alors se fixer un taux de e-liquide journalier à consommer pour retrouver une correspondance avec ses anciennes habitudes de fumeur ? Cela pourrait-il être un moyen efficace pour adopter une fréquence de vapotage fixe ?

Avant de savoir comment bien recharger votre e-liquide, vous aimeriez bien savoir combien de recharges de e-liquide acheter et surtout combien de temps cela va vous servir.

Pour rappel, toute comparaison faite entre votre consommation de e-liquide et votre consommation de cigarettes est très approximative à cause des différents facteurs précédemment cités.

Nous vous donnons tout de même un comparatif entre le nombre de cigarettes fumées par jour et la quantité de e-liquide consommé.

On estime ainsi qu’un vapoteur qui fumait 30 cigarettes par jour consomme en moyenne entre 8 à 10 flacons de 10 ml par mois soit 80 à 100 ml de e-liquide. Par semaine cela représente un peu plus de 2 flacons.

Un vapoteur qui fumait 20 cigarettes par jour utilise en moyenne quant à lui 5 à 8 flacons de 10 ml par mois. Une consommation qui correspond à un flacon et demi par semaine.

Enfin, un vapoteur qui fumait aux alentours de 10 cigarettes par jour a en moyenne besoin de 2 à 4 flacons de 10ml de e-liquide par mois. Soit un peu moins d’un flacon par semaine.

Ces estimations peuvent ainsi vous aider à imaginer de façon concrète votre consommation de e-liquide. En revanche, vous ne trouverez une fréquence de vapotage régulière qu’après avoir pris vos habitudes avec la cigarette électronique.

En effet, chaque personne est différente et c’est après quelques semaines d’ajustement que vous saurez ce qui vous convient le mieux durablement de sorte à ce que vous ne ressentiez aucun manque.

Doit-on vapoter plus régulièrement que fumer ?

Depuis que avez arrêté de fumer, vous avez remarqué que votre fréquence de vapotage vous semblait plus importante que celle que vous aviez avec la cigarette classique.  Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal !

En effet, la nicotine que vous trouvez dans vos e-liquides ne contient aucun des additifs présents dans le tabac. De plus, son effet est plus lent à agir. Vous devez donc prendre de longues inhalations en prenant votre temps.
Vous allez en revanche en prendre plus régulièrement. C’est là que vous trouverez la plus grosse différence avec votre ancienne consommation de tabac. La fréquence de vapotage est en effet bien différente de celle adoptée avec la cigarette classique !

Après avoir un trouvé le bon taux de nicotine, un e-liquide qui vous convient et un matériel adapté, vous trouverez rapidement quelle fréquence de vapotage adopter !

Pour que la cigarette électronique n'ait plus aucun secret pour vous :

AVERTISSEMENT

La vente des produits contenant de la nicotine est interdite aux mineurs.

La nicotine crée une forte dépendance. Les produits nicotinés sont interdit aux mineurs,
aux femmes enceintes, et aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires.

En entrant sur ce site, je reconnais être majeur(e) et que je suis autorisé(e) par la législation de mon pays à acheter des produits contenant de la nicotine :

Veuillez renseigner votre date de naissance :

ENTRER