Entretenir votre cigarette électronique en toute simplicité

Les techniques de vapotage n’ont à présent plus aucun secret pour vous. Cependant tout ce qui  attrait à l'entretien de votre cigarette électronique peut vous sembler complexe et fastidieux. En effet, si le moindre résidu de e-liquide dans votre tank vous énerve et que vous ne savez pas comment y remédier, ou si vous êtes tout simplement curieux d'en apprendre plus sur les astuces et techniques à suivre pour assurer la propreté de votre matériel, ce petit guide est entièrement fait pour vous !

Le monde de la vape est vaste… Arômes et Liquides répond ainsi à toutes vos interrogations en vous partageant ses secrets pour vapoter en toute propreté ! Vous serez surpris de voir à quel point quelques gestes simples peuvent faire la différence !

Assurer la propreté de votre cigarette électronique, quel intérêt ?

L'entretien de sa cigarette électronique peut souvent être perçu comme une corvée que l’on n’a pas envie d’effectuer. Pourtant, il est important de prendre conscience des enjeux qu'un geste aussi simple peut représenter.

Votre réservoir, l'embout drip tip et plus généralement les systèmes de remplissages sont souvent les plus ciblés par la salissure due au transport de votre matériel et aux résidus de e-liquides. En effet, en fonction du dosage de propylène glycol et de glycérine végétale présent, le liquide peut-être plus ou moins visqueux. Il peut ainsi laisser des traces et des impuretés non désirées sur la paroi de vos Pyrex après qu'il est été vaporisé par la résistance.

S’ajoute à cela le fait que des bases à forte contenance de VG peuvent rapidement encrasser votre matériel. Si une belle production de vapeur reste toujours agréable à regarder, votre Ecigarette l’apprécie moins... Vous avez ainsi plus de chance d'user votre mèche plus rapidement.

Vous pouvez bien évidemment changer ces consommables. Mais vous devez savoir qu’un nettoyage régulier de son matériel espace permet de prolonger la durée de vie de vos consommables, d'espacer les changements et donc de faire des économies facilement !

Gardez toujours en tête qu’une Ecigarette bien nettoyée, c’est une vapoteuse qui continue à vous restituer tous les arômes de vos e-liquides avec précision dans un bon volume de vapeur.

Quand dois-je nettoyer ma cigarette électronique ?

Vous vous demandez à présent quand est-ce qu’il faut procéder à ce lavage. Faut-il le faire intégralement tous les jours ? De temps en temps ? Et bien, cela dépend ! Chaque partie de votre e-cig requiert un entretien différent à un rythme qui varie.

Pour votre drip tip (l'embout buccal), vous devrez par exemple passer un petit chiffon ou un coton tige propre à l’intérieur le plus régulièrement possible. Cet embout de petite taille est en effet en contact permanent avec vos lèvres et peut ainsi devenir un important conducteur de bactéries. Ce drip tip peut en outre facilement s’encrasser s’il n’est pas entretenu.

En ce qui concerne le réservoir et plus généralement votre clearomiseur, le nettoyage est à effectuer à chaque changement de e-liquide. Vous trouverez de plus amples explications plus bas dans cet article.

De quoi ai-je besoin pour entretenir ma cigarette électronique ?

Vous imaginez le nettoyage de votre cigarette électronique comme une grande expédition en terre inconnue ou une corvée et ne savez pas trop comment vous y prendre ?

N’ayez aucune inquiétude ! Le lavage d’une e-cig demande peu d’efforts. Vous n’avez nul besoin de posséder une multitude de produits ménagers spécialisés pour la vape !

Si l'odeur de votre arôme vous attire lorsque vous le vapez, vous ne souhaitez pas qu'elle persiste dans votre Pyrex au moment de changer de saveur ! Soyez alors prêts à dire au revoir à ces odeurs tenaces !

Concernant le matériel nécessaire, vous aurez ainsi globalement besoin de chiffons et de cotons-tiges. Pas trop compliqué n’est-ce pas ?

Pour ce qui est des produits nécessaires, voici une petite liste des incontournables à avoir auprès de vous. Cette liste est non exhaustive et rassemble les produits les plus communément utilisés, un large choix de possibilité s’offre à vous !

Liste des produits à avoir :

  • Eau tiède : Ça ne coûte rien (ou presque) et ce sera pourtant votre allié numéro un pour nettoyer vos clearomiseurs et atomiseurs en profondeur. C’est en réalité l’unique must have de cette liste de produits !
  • Bicarbonate de sodium : Vous le connaissez peut-être sous le nom de bicarbonate de soude, carbonate monosodique, sel de Vichy, hydrogénocarbonate de sodium, ou encore carbonate acide de sodium. Il est en réalité votre allié pour un nettoyage au naturel ! Vous pouvez en outre le faire dissoudre avec de l'eau dans un récipient avant de laisser tremper votre atomiseur pour le nettoyer en profondeur !
  • Alcool ménager : Un produit dont la renommée n’est plus à faire ! Il vous sera aussi bien utile pour désinfecter, pour dégraisser que pour faire briller votre matériel. Dites adieu à tous les résidus tenaces de liquides dans sur les parois en Pyrex de votre tank !
  • Le vinaigre blanc : C'est un puissant nettoyant naturel qui peut venir en remplacement de l'alcool ménager. Il laisse en revanche une odeur puissante sur votre matériel, il est donc important de bien rincer à l'eau claire après utilisation.

Procéder au nettoyage de son clearomiseur ou atomiseur

On ne va pas se mentir, il existe autant de façons de nettoyer son matériel que de types d’atomiseurs. Un atomiseur reconstructible demande en outre légèrement plus d’efforts qu’un clearomiseur pour l’entretenir. Mais ne vous inquiétez pas, rien de bien difficile !

En soi, l’atomiseur nécessite juste un nettoyage plus régulier. Il est ainsi conseillé de simplement souffler dedans tous les deux jours afin d’éliminer les potentiels restes de e-liquide. Vous pouvez ensuite laver le pas de vis à l’aide d’un chiffon humide. Ce simple geste vous assurera une vape sans arrière goût et une bonne restitution des saveurs. Vous pourrez en outre permettre à votre matériel de durer plus longtemps.

Un nettoyage complet et intégral de votre RTA est préconisé une fois par mois. Pour se faire, plongez-le dans un récipient d’eau tiède diluée avec une cuillère à café de bicarbonate de soude. Laissez ensuite le mélange agir quelques minutes avant de le laisser sécher pendant 24h.

Si vous possédez un clearomiseur, vous vous demandez alors probablement comment effectuer son lavage. C’est très simple ! S’il se démonte, cela vous permettra de l’astiquer en profondeur ! Pour procéder, il vous suffit de le rincer à l’eau tiède. Veillez ensuite à bien l’essuyer afin de ne laisser aucune trace d’eau.

En ce qui concerne le filetage, il faut également en prendre soin pour assurer une bonne conductivité entre ces deux éléments de votre cigarette électronique ! N’hésitez donc pas à passer un petit coup de mouchoir sur les filetages du réservoir et de la batterie. Vous pouvez également utiliser un coton-tige imbibé d’alcool ménager pour procéder à un nettoyage plus en profondeur.

De plus, prenez soin de ne pas oublier de nettoyer les joints ! Faites tout de même attention à ne pas les perdre, ils ne sont pas fixés sur certains modèles.

Enfin, n’hésitez pas à passer un petit coup de chiffon ou de Coton-Tige dans les airflows. Ces derniers sont en effet de véritables nids à poussière.

Petit bonus ! Pour toutes les petites pièces difficiles à nettoyer, il existe quelques petites astuces. Vous pouvez en effet utiliser une brosse à dents ou un petit goupillon pour pouvoir frotter de manière plus efficace !

Quelques gestes simples pour conserver l’efficacité de sa batterie

Comme tous les composants de la cigarette électronique, la batterie peut être exposée à des résidus de poussière et de saleté. Saleté que l’on retrouve notamment au niveau du pas de vis et du chargeur. Celle-ci peut nuire au bon contact électrique entre la batterie et l’atomiseur.

Si vous souhaitez conserver une efficacité de fonctionnement optimale, un nettoyage fréquent des pas de vis de la batterie et du chargeur ainsi que du câble micro-USB est nécessaire ! Pour cela, nous vous conseillons de procéder au lavage à l’aide d’un Coton-Tige. Vous pouvez éventuellement l’imbiber d’alcool ménager pour que la propreté soit optimale. N’oubliez pas qu’une batterie, comme pour tous les objets électroniques, reste sensible aux liquides.

Si jamais vous constatez un mauvais contact ou une oxydation entre vos deux pas de vis, vous pouvez exceptionnellement les nettoyer avec un chiffon humidifié à l’acétone.

Si vous êtes en possession d’une batterie intégrée, c’est plus simple ! Passez seulement un chiffon très légèrement humidifié sur les parois de votre box.

Notez également à titre informatif que votre batterie aura une meilleure durée de vie si vous ne la laissez pas complètement déchargée trop longtemps et si vous attendez qu’elle soit totalement vide avant de la recharger.

De plus, sachez que les batteries n’aiment pas les écarts de température ! Tout comme avec la chaleur, les batteries et le froid ne font pas bon ménage...

Concernant les accus, pensez à bien les protéger avec des wraps ou encore en les plaçant dans un étui à chaque transport.

Soyez sûrs de ne perdre aucun watts avec toutes ces astuces !

Attention, avant de procéder à toute manipulation, il est important de bien connaître le fonctionnement d’un accumulateur et les bonnes pratiques à adopter.

Changer ses résistances au bon moment

Avec un entretien régulier de votre cigarette électronique, l’intervalle de changement de vos résistances sera plus espacé. Il s’agit tout de même d’une étape incontournable, car les résistances ne se nettoient pas. Il ne faut en aucun cas les passer sous l’eau !

Plusieurs éléments déclencheurs peuvent vous indiquer qu’il est temps de mettre en place de nouvelles résistances. Vous pouvez par exemple percevoir une diminution de hit (sensation procurée par le passage de vapeur en gorge). Vous pouvez également avoir des difficultés à aspirer ou encore ressentir un goût de brûlé. Il est alors temps de changer ses résistances !

En moyenne, il est recommandé de les changer toutes les deux semaines environs. Un fait qui varie en réalité en fonction de vos habitudes de vape, de l’intensité de vos inhalations et de votre utilisation de votre cigarette électronique de manière générale.

Il ne vous restera alors plus qu’à remettre une nouvelle mèche fait si vous avez un clearomiseur ou à refaire votre résistance si vous disposez d’un atomiseur et que vous faites partie des aficionados de coils reconstructibles !

N’oubliez pas qu’il faut toujours imbiber une résistance avec du e-liquide puis la laisser reposer 5 à 10 minutes avant de la faire chauffer. Si vous ne respectez pas ces recommandations, vous prenez en effet le risque de la brûler.

Ma cigarette électronique ne se démonte pas

Vous êtes en possession d’un pod mod tout-en-un où seule la cartouche se démonte en se détachant de la batterie ? Le nettoyage de votre e-cig sera alors légèrement différent. Pour commencer, détachez la cartouche de la batterie. Vous pouvez alors rincer votre drip tip à l’eau. Il faut tout de même être vigilant à ne pas mouiller le reste de la cartouche.

Pour le reste de la cigarette électronique, utilisez de préférence un mouchoir ou un torchon très légèrement humidifié. Il faut en effet éviter toute entrée d’eau à l’intérieur du circuit électrique de vos mods.

Si votre pod ne se démonte pas du tout, utilisez de préférence un chiffon humidifié sur l’ensemble du matériel. Il ne faut en effet pas risquer de mouiller la batterie.

Conseils pour limiter l’entretien de son matériel

Moins vous avez de ménage à faire, mieux vous vous portez n’est-ce pas ? Il en est de même avec le nettoyage de vos cigarettes électroniques ? Rassurez-vous, nous avons quelques astuces à vous partager pour limiter vos efforts d’entretien !

Premièrement, évitez de faire fonctionner vos clearomiseurs lorsqu’ils sont vides ou lorsque le niveau de e-liquide est bas. Vous risquez en effet de faire brûler votre résistance... Et tout le monde préfère éviter ce goût de brûlé en bouche… La seule solution pour remédier à ce problème est ensuite malheureusement de changer cette résistance. Un effort qui peut pourtant facilement être évité !

Pensez également à ne pas laisser vos réservoirs remplis si vous n’utilisez pas votre matériel. Votre atomiseur peut en effet s’encrasser. Plus vous attendez, plus le nettoyage sera compliqué à effectuer. Si vous n’utilisez pas votre e-cig, videz votre tank et nettoyez votre matériel. Cela vous évitera en outre d’avoir de mauvaises surprises lorsque vous souhaiterez de nouveau vaper avec !

Enfin, prenez soin de votre matériel ! Un conseil quelque peu anecdotique, mais qui pourra vous éviter de nombreuses mauvaises surprises. Un choc peut effectivement endommager votre clearomiseur/atomiseur ainsi que votre batterie. Enfin, veillez à ne pas exposer votre cigarette électronique à des températures trop chaudes ou trop froides.

Des résultats sur le long terme !

Si vous prenez soin d’appliquer tous ces conseils de nettoyage, vous serez surpris de voir votre expérience de vape s'améliorer. En effet, un bon entretien de votre cigarette électronique prolongera assurément sa durée de vie.

La majorité des problèmes rencontrés par les vapoteurs sont effectivement dus à un mauvais entretien de leur matériel… Dites par exemple adieu aux fuites ! Pour cela, il ne vous reste donc plus qu’à mettre ces astuces en pratique !

Vous êtes un ancien fumeur et vous vous dites que c’était peut-être plus facile de n’avoir aucun entretien à mettre en place avec la cigarette classique ? Peut-être bien que oui, mais n’oubliez jamais la réduction des risques que ce sevrage tabagique a déclenchés. Si vous avez encore des doutes sur les dangers du vapotage sur la santé, vous constaterez de vous-même que vapoter c’est mieux que fumer !

En savoir plus sur les pratiques de la cigarette électronique

AVERTISSEMENT

La vente des produits contenant de la nicotine est interdite aux mineurs.

La nicotine crée une forte dépendance. Les produits nicotinés sont interdit aux mineurs,
aux femmes enceintes, et aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires.

En entrant sur ce site, je reconnais être majeur(e) et que je suis autorisé(e) par la législation de mon pays à acheter des produits contenant de la nicotine :

Veuillez renseigner votre date de naissance :