Asthme et cigarette électronique

Santé 128

Asthme et cigarette électronique

Le tabagisme est un facteur aggravant pour l’asthme. Pourtant, lorsque la dépendance est installée, il n’en est pas moins difficile d’arrêter de fumer. La cigarette électronique est-elle une solution viable pour permettre aux asthmatiques un arrêt du tabac en douceur ?

Fumer aggrave l’asthme, je ne vous apprends rien. On aurait donc tendance à penser que les asthmatiques se tiennent aussi éloignés que possible de ce fléau, et pourtant ! On retrouve en moyenne la même proportion de fumeurs parmi les asthmatiques que parmi les non-asthmatiques.

Alors, pour en atténuer les symptômes de l’asthme, et peut-être même retrouver une capacité respiratoire normale, la meilleure chose que les personnes qui en souffrent peuvent faire est d’arrêter de fumer. Malheureusement, même lorsque notre corps nous rappelle au quotidien à quel point cela est nocif pour nous, arrêter de fumer est toujours plus facile à dire qu’à faire.

Parmi les solutions qui s’offrent aux personnes souhaitant arrêter de fumer, le vapotage fait de plus en plus parler de lui. Efficace, agréable, et bien moins coûteux que la cigarette, les asthmatiques peuvent cependant être sceptiques car il présente pour eux un gros inconvénient : sa fumée.

Alors, vapoter est-il une option pour les asthmatiques, ou cela peut-il causer les mêmes problèmes que le tabac, voire empirer leur asthme ? Moi, votre Panda tout en bons conseils, je me suis penché sur le problème pour vous !

Pas de fumée, mais de la vapeur

La première chose à savoir lorsque l’on s’intéresse à la cigarette électronique, c’est que ce qu’on inhale n’est pas de la fumée, mais de la vapeur. Et cela fait toute la différence : pas de monoxyde de carbone qui prend la place du précieux oxygène dans les poumons, ni de particules issues de la combustion. 

L’autre différence majeure entre cigarette et cigarette électronique, c’est l’absence de goudrons. Ces substances hautement toxiques et cancérigènes se déposent dans vos poumons, ce qui donne des résultats peu ragoutants tels que les messages de prévention des paquets de cigarettes en montrent.

Le monoxyde de carbone et le goudron contenus dans la fumée de cigarette aggravent l'asthme

Le monoxyde de carbone et le goudron contenus dans la fumée de cigarette aggravent l'asthme

Rien de tout cela donc dans la cigarette électronique, raison pour laquelle elle est bien moins nocive pour la santé que la cigarette. Cependant, en vapotant, on inhale malgré tout une vapeur (ou plutôt un aérosol) composée de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes et de nicotine. Si les études n’ont pas décelé de toxicité à leur inhalation, les poumons n’étant pas faits pour recevoir autre chose que de l’air, les asthmatiques pourraient craindre que leurs poumons fragiles n’apprécient pas l’intrusion !

À quoi s’attendre lorsque l’on passe de la cigarette à la cigarette électronique ?

La plupart des fumeurs qui abandonnent la cigarette pour la e-cigarette constatent une augmentation de leur toux, et ce qu’ils souffrent d’asthme ou non. En effet, ce n’est pas la cigarette électronique qui fait tousser (j’ai déjà consacré tout un article à ce sujet), mais bien l’arrêt du tabac

Quand vous arrêtez de fumer, vos poumons se mettent à éliminer les substances que la cigarette y a déposées et remettent en place leurs défenses, ce qui les rend temporairement plus sensibles. Si cela est plus gênant que problématique pour une personne lambda, cela peut faire peur aux asthmatiques qui craignent de faire une crise.

Heureusement, ce n’est que temporaire et quelques jours devraient suffirent pour que la toux disparaisse, mais aussi pour que vous constatiez les bénéfices de l’arrêt tabagique ! En plus d’une amélioration de votre endurance cardiaque, de votre énergie, de votre peau, etc., la plupart des asthmatiques auront aussi le plaisir de voir les symptômes de leur asthme diminuer nettement !

C’est d’ailleurs ce que tendent à valider les quelques études qui portent sur le sujet. 

Vaper, une bonne solution au sevrage tabagique pour les asthmatiques

En 2014, Riccardo Polosa Directeur de l’Institut de Médecine Interne et d’immunologie de l’Université de Catane a en effet mené une étude sur 18 fumeurs asthmatiques qui sont passés à la cigarette électronique. L’étude a constaté une amélioration globale des différents paramètres de leur asthme après le passage à la e-cigarette. 

Etude de 2014 publiée dans le International Journal of Environmental Research and Public Health

Etude de 2014 publiée dans le International Journal of Environmental Research and Public Health

Dans une enquête menée en 2020 auprès de 382 vapoteurs souffrant d’asthme, 90% d’entre eux déclaraient que le vapotage n’empirait pas leurs symptômes d’asthme et qu’ils recommanderaient aux fumeurs asthmatiques de passer à la vape. Sur ces 382 personnes, l’équipe de recherche a également fait passer des tests à 15 d’entre elles qui ont même révélé une amélioration de leurs capacités respiratoires !

Un petit nombre d’asthmatiques peuvent mal réagir à la vape

Cependant, certains asthmatiques peuvent constater une aggravation de leurs symptômes, même si la grande majorité ne rencontrera aucun problème une fois la période de transition terminée. 

Cela peut, entre autres, être dû au propylène glycol. Ce produit est en effet hygroscopique, c’est-à-dire qu’il retient l’eau et peut donc assécher votre gorge et vos poumons. Certaines personnes sont même allergiques au propylène glycol ! Si vous rencontrez ce problème, n’hésitez pas à choisir une base avec un pourcentage de PG faible, voire à utiliser des liquides 100% VG ou dans lesquels le propylène glycol est remplacé par du végétol.

Une autre étude semble suggérer que certains arômes pourraient empirer les maladies respiratoires. Ce serait par exemple le cas de la saveur « réglisse ». À l’inverse, certaines saveurs comme le « pudding banane » auraient tendance à les atténuer. S’il faut prendre cette étude avec des pincettes car les preuves fournies sont pour l’instant assez faibles, essayer un autre arôme pour voir si vous le tolérez mieux peut tout de même être une bonne idée !

Malgré tout, il se peut que certains asthmatiques ne tolèrent pas du tout la cigarette électronique. Pour maximiser vos chances, il est donc très important de vous faire conseiller par un professionnel de la vape afin d’avoir un matériel et un e-liquide qui correspond à vos besoins, et surtout de demander un avis médical à un professionnel de santé qui vous orientera vers la solution la plus viable pour vous !

Conclusion

Tout professionnel de santé vous le dira, les asthmatiques devraient arrêter de fumer le plus vite possible. Pour y parvenir, il est impératif de consulter auparavant un médecin. Il vous autorisera certainement à vapoter, car la plupart des asthmatiques le tolèrent très bien.

Dans un premier temps, arrêter de fumer provoquera une aggravation de votre toux, mais cela n’est pas dû à la cigarette électronique et disparaitra rapidement. Vous aurez même le plaisir de constater une amélioration de vos symptômes !

Gardez cependant à l’esprit que vos poumons ne sont faits que pour contenir de l’air. Le plus profitable pour un asthmatique sera donc d’arrêter aussi bien la cigarette que la cigarette électronique !

Enfin, les non-fumeurs ont tout intérêt à se tenir éloignés de la cigarette comme de la e-cigarette, a fortiori s’ils sont asthmatiques !

C. Camille : Défiant tous les pronostics, cette fan inconditionnelle de pandas qui a toujours eu la tête dans les nuages a fini par trouver sa voie en devenant rédactrice pour A&L.
Tous les commentaires

AVERTISSEMENT

La vente des produits contenant de la nicotine est interdite aux mineurs.

La nicotine crée une forte dépendance. Les produits nicotinés sont interdit aux mineurs,
aux femmes enceintes, et aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires.

En entrant sur ce site, je reconnais être majeur(e) et que je suis autorisé(e) par la législation de mon pays à acheter des produits contenant de la nicotine :

Veuillez renseigner votre date de naissance :

ENTRER

En poursuivant sur la boutique, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous assurer une navigation optimale et pour la réalisation de statistique de visites. En savoir plus. Accepter

Gérez vos paramètres cookies sur aromes-et-liquides.fr

Des cookies de mesure d'audience utilisés pour établir des statistiques et volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant le Site (rubriques et contenus visités, parcours) sont également utilisés. Le résultat de cette mesure permet à A&L d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie dudit site. Ces cookies de mesure d’audience sont des cookies émis et gérés par Google. Pour plus d’information sur le type de données collectées par les cookies Google Analytics et sa politique de gestion de cookies, l’Utilisateur ou le Visiteur est invité à consulter le site de Google en cliquant sur le lien suivant : en savoir plus.
Pour bloquer l’utilisation de ses données via ces cookies, l’Utilisateur est invité à cliquer sur le lien suivant : désactivation ou opt-out Google Analytics.