Je vapote plus que je ne fumais : comment réguler votre consommation ?

Les guides 785

Je vapote plus que je ne fumais : comment réguler votre consommation ?

Vous avez récemment arrêté de fumer avec la vape, mais vous avez l'impression de passer votre temps à tirer sur votre vapote ? Le Panda A&L vous explique pourquoi, et surtout, comment diminuer votre consommation !

Depuis que vous êtes passé à la vapote, votre quotidien a changé du tout au tout. Vous retrouvez le plaisir du goût et de l’odorat, vous ne vous essoufflez plus à la première volée de marches, votre entourage vous fait des compliments sur votre jolie peau… Bref, vous vous sentez en bien meilleure santé et tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Mais voilà, petit à petit, vous vous rendez compte que tout n’est pas si rose. Votre vie semble constamment embrumée et les personnes que vous côtoyez vous font régulièrement des réflexions désapprobatrices, alors il a bien fallu vous rendre à l’évidence : vous vapotez trop, ou du moins bien plus que vous ne fumiez.

Malédiction ! Vous qui êtes passé à la cigarette électronique pour en finir avec cette déplaisante habitude qu’est le tabagisme, voilà que vous avez l’impression d’avoir développé un nouveau vice. Vous savez bien que la e-cigarette n’est pas aussi mauvaise pour votre santé que la cigarette de tabac, pourtant vous craignez que les quantités de vapeur nicotinée que vous inhalez ne finissent par avoir un impact sur votre santé, sans pour autant bien savoir ce que vous devez redouter.

Pas de panique, votre gros nounours noir et blanc préféré va vous venir en aide ! Pourquoi vapotez-vous plus que vous ne fumiez ? Est-ce problématique ? Comment y remédier ? Moi, le Panda A&L, je vais partager avec vous tout ce que mes nombreuses années de vapotage m’ont enseigné !

Vapoter plus souvent ne veut pas dire inhaler plus de nicotine

First thing first, comme disent nos amis d’outre-Manche, que veut vraiment dire « trop vapoter » ?

Si vous avez fait ce constat, c’est certainement parce que vous avez remarqué que vous aviez bien plus souvent votre vapote à la main que vos cigarettes. L’odeur et la vapeur de la e-cigarette étant peu dérangeantes pour votre entourage et la vapote étant autorisée dans bien plus d’endroits que la cigarette, ont est vite tenté de l’utiliser tout le temps.

Rassurez-vous, c’est tout à fait normal dans un premier temps. En effet, la vapeur des cigarettes électroniques contient moins de nicotine que la fumée des cigarettes et met plus longtemps à atteindre votre cerveau que la nicotine des cigarettes. Pour compenser, vous tirez donc plus souvent sur votre cigarette électronique.

Cependant, plus souvent ne veut pas dire des quantités plus importantes. Lorsque vous fumiez, vous mettiez environ 5min pour finir votre blonde. Avec la vapote, vous pouvez certes prendre des bouffées très souvent, mais vous vous contentez en général d’en prendre une ou deux et cela ne dure que quelques secondes. Tout cumulé, vous ne passez pas forcément plus de temps à vapoter que vous en passiez à fumer !

C’est bien joli tout cela, me direz-vous, mais tu évites de nous parler du fond du problème : nous, ce qu’on veut savoir, c’est si on inhale plus de nicotine.

vapoter-plus-souvent-avec-une-cigarette-électronique

Comparer la quantité de nicotine qu’on inhale en vapant et en fumant

Bravo, vous m’avez percé à jour, et vous me voyez un peu confus, car la réponse à cette question est loin d’être simple. Pour les raisons énoncées précédemment, calculer la quantité de nicotine que vous ingérez est assez compliqué. Si vous voulez malgré tout une estimation de la quantité de nicotine que vous consommez, vous pouvez faire une estimation en multipliant la quantité de e-liquide que vous vapotez par jour par le dosage de nicotine de votre e-liquide.

Par exemple, si vous vapotez 5ml de e-liquide à 3mg/ml de nicotine chaque jour, cela donnera : 5ml x 3mg/ml = 15mg de nicotine par jour. Une cigarette fumée équivaut environ à 1mg de nicotine, si vous fumiez moins de 15 cigarettes par jour alors vous ne dépassez pas votre consommation de cigarette.

Cependant, ce calcul n’est pas tout à fait exact, car selon la manière dont vous tirez sur votre cigarette, vous pouvez inhaler jusqu’à 3mg de nicotine.

Cependant, la nicotine n’est peut-être pas le seul problème que vous voyez à une surconsommation de e-liquide. Si vous êtes passé à la vapote, c’est certainement par souci de prendre soin de votre santé.

Pour l’instant, les études tendent à conclure que la cigarette électronique est très peu néfaste pour vous, et quasiment inoffensive pour vos proches, il n’y a donc pas de quoi vous faire des cheveux blancs. Rappelons aussi que si la nicotine est très addictive, elle n’est pas responsable des cancers et autres pathologies pulmonaires et cardiaques que l’on reproche au tabac !

Malgré tout, il est évident que vos poumons n’étant pas conçus pour recevoir autre chose que de l’air, il est mieux de ne pas en abuser. Vous pouvez aussi trouver désagréable de passer votre temps à vapoter sans parfois même vous en rendre compte, et la vapeur que vous produisez peut indisposer les personnes qui vous entourent.

Voici donc quelques astuces pour ramener votre consommation à des proportions plus raisonnables !

Comment diminuer ma consommation ?

La première chose à faire pour diminuer votre consommation, c’est de vous assurez que le taux de nicotine auquel vous vapotez vous correspond. Comme je l’explique plus en détail dans un précédent article, vapoter avec un dosage de nicotine trop faible n’est pas forcément mieux, car vous vapoter plus, voire vous pouvez être tenté de fumer de temps en temps pour retrouver le plaisir des « shoots » de nicotine qu’elle procure.

Allez donc checker notre calculateur pour être sûr de faire le bon choix !

Vous pourriez aussi être intéressé par les sels de nicotine. Plus douce et plus rapide à atteindre votre cerveau que la nicotine classique, cette forme de nicotine vous permettra de vapoter à des taux élevés sans tousser. En plus, elle procure les sensations les plus proches de celles de que vous aviez en fumant !

Si vous avez tout le temps votre vapote en main, c’est peut-être aussi parce que le hit (le resserrement du larynx au passage de la nicotine) est trop faible pour vous. Cela peut être un des signes qui indiquent que le dosage de nicotine de vos e-liquides est trop faible, mais cela peut aussi vouloir dire que vous vous êtes trop habitué à votre e-liquide. Pour augmenter le hit, vous pouvez choisir des e-liquides avec un taux de PG (propylène glycol) plus élevé. 

En prenant des e-liquides qui présentent un PG entre 50% et 70%, vous réglerez facilement le problème !

Enfin, la dernière partie de la solution, et non la moindre, est de changer vos habitudes. Si vous préférez l’inhalation directe (DL), passer à l’inhalation indirecte (MTL) vous permettra de diminuer votre consommation. Pour ce faire, il faudra certainement que vous changiez de matériel pour un clearomiseur ou un atomiseur conçu pour le MTL qui fonctionne à une puissance plus faible (25w max).

Changer de eliquide peut aussi être un bon remède. Parfois, vous tirez certainement sur votre vapote seulement par plaisir de sentir les goûts sucrés de votre juice favori. Choisissez-en donc un moins attractif, comme un gourmand pour les amateurs de fruités (attention à changer votre résistance avant, elle n’aime pas les mélanges de e-liquides), ou même un non sucré, comme de la menthe simple. Évitez cependant les goûts tabac !

Pour finir, il va falloir faire preuve d’un peu de discipline. Essayez de ranger votre vapoteuse hors de portée et hors de vue pour ne pas être tenté de l’attraper sans vous en rendre compte. Si ce n’est pas encore suffisant, vous pouvez aussi vous astreindre à ne vapoter que dehors.

L’effort à faire (ou le froid) devrait grandement freiner vos frénésies de vapotage !

comment-diminuer-ma-consommation-de-e-liquide

Ajuster votre taux de nicotine pour consommer moins de e-liquide

Conclusion

La plupart du temps, on a l’impression de vapoter plus qu’on ne fumait simplement parce qu’on fait plus de sessions de vapotage. Pourtant, comme on vapote moins longtemps que ce qu'il faut pour fumer une cigarette, les deux s’équivalent en réalité.

Bien que vapoter présente peu de dangers pour la santé, vous pouvez vouloir réduire votre consommation. Pour ce faire, il faudra peut-être augmenter votre taux de nicotine. En modifiant en plus quelques-unes de vos habitudes, vous devriez rapidement réussir à revenir à une consommation plus raisonnable ! 

C. Camille : Défiant tous les pronostics, cette fan inconditionnelle de pandas qui a toujours eu la tête dans les nuages a fini par trouver sa voie en devenant rédactrice pour A&L.
Tous les commentaires

AVERTISSEMENT

La vente des produits contenant de la nicotine est interdite aux mineurs.

La nicotine crée une forte dépendance. Les produits nicotinés sont interdit aux mineurs,
aux femmes enceintes, et aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires.

En entrant sur ce site, je reconnais être majeur(e) et que je suis autorisé(e) par la législation de mon pays à acheter des produits contenant de la nicotine :

Veuillez renseigner votre date de naissance :

ENTRER

En poursuivant sur la boutique, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous assurer une navigation optimale et pour la réalisation de statistique de visites. En savoir plus. Accepter

Gérez vos paramètres cookies sur aromes-et-liquides.fr

Des cookies de mesure d'audience utilisés pour établir des statistiques et volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant le Site (rubriques et contenus visités, parcours) sont également utilisés. Le résultat de cette mesure permet à A&L d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie dudit site. Ces cookies de mesure d’audience sont des cookies émis et gérés par Google. Pour plus d’information sur le type de données collectées par les cookies Google Analytics et sa politique de gestion de cookies, l’Utilisateur ou le Visiteur est invité à consulter le site de Google en cliquant sur le lien suivant : en savoir plus.
Pour bloquer l’utilisation de ses données via ces cookies, l’Utilisateur est invité à cliquer sur le lien suivant : désactivation ou opt-out Google Analytics.