Fact-checking N°5 : la cigarette électronique favorise-t-elle l’apparition de caries ?

L'Actu de la vape 188

Fact-checking N°5 : la cigarette électronique favorise-t-elle l’apparition de caries ?

Vous avez sans doute vu passer cette nouvelle sur différents sites internet dédiés à la santé : la vape augmente le risque de développer des caries. Avec l’aide d’Api, la mascotte d’A&L, nous allons déterminer ensemble s’il s’agit d’une vraie info ou d’une nouvelle intox !

Bien le bonjour mes petits pandas, c’est l’heure d’un nouvel épisode de Fact-Checking, la série d’articles dans laquelle on vérifie l’actualité de la vape ! Cette semaine, moi, Api le panda vapoteur de chez A&L, je vais m’intéresser à l’impact de la vape sur votre santé bucco-dentaire.

Plus spécifiquement, nous allons nous pencher sur une étude qui affirme que le vapotage augmenterait le risque de développer des caries. Alors, devez-vous vous inquiéter pour vos petites quenottes ? C’est ce que nous allons voir sans plus tarder !

Le vapotage augmente le risque de développer des caries, selon les sites « spécialisés » dans la santé

Tirée d’une étude américaine publiée le 23 novembre 2022 dans le « Journal of the American Dental Association » par l’école de médecine dentaire de l’université de Tufts, cette information a été relayée par de nombreux sites tels que Doctissimo, Pourquoi docteur ? (encore eux) et Santé Magazine.

Titres des coupures de presse de Doctissimo, Santé Magazine et Pourquoi Docteur ?

Titres des coupures de presse de Doctissimo, Santé Magazine et Pourquoi Docteur ?

Dans ces articles, on peut lire que l’étude en question a été menée de 2019 à 2022 sur 13 216 patients et que les chercheurs ont découvert que les vapoteurs présentaient des risques plus élevés de développer des caries que les non-vapoteurs, soit 79% de risques pour les vapoteurs contre 60% pour les non-vapoteurs.

Toujours selon ces mêmes sites, cela s’expliquerait par le sucre contenu dans les vapeurs de e-cigarettes et la viscosité des e-liquides qui collerait aux dents. Cela modifierait le microbiome de la bouche, favorisant ainsi le développement de bactéries ainsi que l’apparition de caries dans des zones inhabituelles comme le bord des dents.

Alors que Doctissimo et Santé Magazine se contentent d’en conclure qu’il serait plus prudent de se rincer les dents après avoir vapoté, Pourquoi Docteur ? estime quant à lui que l’information la plus importante de cette étude est que « ce n’est pas la première fois que le vapotage est soupçonné de causer du tort à nos dents », en évoquant également le fait que d’autres recherches ont montré « des liens entre l’utilisation de  la cigarette électronique et la maladie des gencives et des dommages à l’émail de la dent ».

Bref, ces sites pseudomédicaux font flotter au-dessus de nos têtes une menace très vague, mais tout de même assez inquiétante pour effrayer des gens qui cherchent seulement une solution de sevrage tabagique efficace et sans danger. 

Mais est-ce aussi alarmant que ces sites voudraient bien vous le faire croire ?

Les vapoteurs déclarent avoir plus de caries — mais cela ne veut pas forcément dire que c’est parce qu’ils vapotent

La tension est palpable, je vous sens impatients de connaitre la vérité : oui ou non, le vapotage augmente-t-il les risques de caries ?

Hé bien je suis au regret de vous annoncer que, pour le moment du moins, nous n’en savons rien. S’il est exact que les vapoteurs étaient bien plus nombreux à répondre qu’ils avaient des caries, le lien de cause à effet entre vapotage et caries dentaires n’a pas encore été prouvé.

Les personnes qui vapent des e-liquides au goût sucré pourraient par exemple avoir plus tendance à se gaver de sucreries ! Le fait que le vapotage favorise les caries n’est donc pour l’instant qu’une hypothèse même si, comme souvent, des sites qui n’ont de médicaux que leur nom veulent nous faire croire que c’est un fait avéré.

Du côté des chercheurs qui ont réalisé cette étude, en revanche, on remarque une honnêteté intellectuelle très rafraichissante. Dans un article, ils déclarent que « il est important de rappeler qu’il ne s’agit que de données préliminaires » et que les paramètres de cette étude présentent de nombreuses failles. Par exemple, il n’a pas été demandé aux participants de préciser s’ils vapotaient avec de la nicotine ou du THC (légal dans certains états des États-Unis). 

Les études sur la cigarette électronique sont nombreuses... mais très peu sont réalisées avec rigueur !

Les études sur la cigarette électronique sont nombreuses... mais très peu sont réalisées avec rigueur !

Un autre énorme point faible de cette étude, c’est que l’échantillon des vapoteurs est très faible comparé à celui des non-vapoteurs, puisqu’ils ne représentent que 0.69% de l’échantillon !

Mais le vrai point positif de cette étude, c’est que le postulat de départ sur lequel ont travaillé les chercheurs semble assez neutre envers la vape. En effet, ils ne semblent ni pour ni contre, mais souhaitent seulement inciter la communauté scientifique à s’intéresser à un sujet encore peu étudié. D’ailleurs, pour une fois les conclusions de l’étude ne sont pas qu’il faut supprimer la vape de nos modes de vie, mais bien que les dentistes devraient prendre en compte le vapotage dans le suivi de leurs patients. 

Le sucre des e-liquides ne peut pas créer de caries, car les e-liquides ne contiennent pas de sucre

Malheureusement, le positif s’arrête ici. En effet, l’hypothèse selon laquelle le sucre contenu dans les e-liquides serait à l’origine des caries n’est pas seulement impossible, c’est une véritable erreur scientifique.

D’une part, le fait que les e-liquides aient un goût sucré ne signifie pas qu’ils contiennent réellement du sucre. Ce qui donne cette douce saveur à vos e-liquides favoris est en général du sucralose, qui sont tous deux des édulcorants. 

Mais surtout, n’importe quelle personne qui a déjà mélangé du sucre et de l’eau dans une casserole aura pu constater que, contrairement au sel par exemple, le sucre ne s’évapore pas, il caramélise

Le sucre ne peut pas se vaporiser, car une fois chauffé il se transforme en caramel

Le sucre ne peut pas se vaporiser, car une fois chauffé il se transforme en caramel

Il est donc impossible qu’une future étude valide cette hypothèse et il est surtout très douteux qu’elle soit avancée par des scientifiques. En revanche, il n’est pas impossible que vapoter modifie le microbiome buccal, car les e-liquides sont effectivement visqueux et le vapotage produit un peu de chaleur. Et, ne nous mentons pas, l’hygiène de nos matériels n’est pas toujours irréprochable !

Malgré tout, cela ne reste que des suppositions, et nous sommes impatients que la communauté scientifique se penche sur la question pour permettre aux vapoteurs de se sevrer dans les meilleures conditions possibles.

Conclusion

Pour l’instant, aucune preuve scientifique ne permet de confirmer que le fait de vapoter augmente le risque des caries. En outre, même si une récente étude semble indiquer une tendance en ce sens, l’hypothèse émise par les chercheurs selon laquelle cela s’expliquerait par la teneur en sucre des e-liquides est impossible.

En effet, le goût sucré des e-liquides est produit par des édulcorants et non du sucre. Sans compter que le sucre ne peut pas se gazéifier puisque, lorsqu’il est chauffé, il se transforme en caramel !

Voilà mes petits pandas, c’est bientôt la fin mais, avant de vous quitter, laissez-moi conclure sur ces quelques mots : comme toujours, lorsqu’on se penche sur le cas de la vape, il est intéressant de comparer avec les effets du tabac. Car, ne l’oublions pas, le tabac est très mauvais pour vos dents comme vos gencives, et peut même provoquer des cancers de la langue. Alors, ne perdez pas de vue que pour vos dents aussi le plus important est d’arrêter de fumer !

Allez, passez donc une bonne journée et restez bien informés ! 

C. Camille : Défiant tous les pronostics, cette fan inconditionnelle de pandas qui a toujours eu la tête dans les nuages a fini par trouver sa voie en devenant rédactrice pour A&L.
Tous les commentaires

AVERTISSEMENT

La vente des produits contenant de la nicotine est interdite aux mineurs.

La nicotine crée une forte dépendance. Les produits nicotinés sont interdit aux mineurs,
aux femmes enceintes, et aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires.

En entrant sur ce site, je reconnais être majeur(e) et que je suis autorisé(e) par la législation de mon pays à acheter des produits contenant de la nicotine :

Veuillez renseigner votre date de naissance :

ENTRER

En poursuivant sur la boutique, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous assurer une navigation optimale et pour la réalisation de statistique de visites. En savoir plus. Accepter

Gérez vos paramètres cookies sur aromes-et-liquides.fr

Des cookies de mesure d'audience utilisés pour établir des statistiques et volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant le Site (rubriques et contenus visités, parcours) sont également utilisés. Le résultat de cette mesure permet à A&L d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie dudit site. Ces cookies de mesure d’audience sont des cookies émis et gérés par Google. Pour plus d’information sur le type de données collectées par les cookies Google Analytics et sa politique de gestion de cookies, l’Utilisateur ou le Visiteur est invité à consulter le site de Google en cliquant sur le lien suivant : en savoir plus.
Pour bloquer l’utilisation de ses données via ces cookies, l’Utilisateur est invité à cliquer sur le lien suivant : désactivation ou opt-out Google Analytics.