Top 15 des raisons pour lesquelles les fumeurs détestent les vapoteurs

Les guides 518

Top 15 des raisons pour lesquelles les fumeurs détestent les vapoteurs

Même si les vapoteurs veulent se faire passer pour des bons samaritains qui essayent de vous sauver des méfaits du tabac, il faut bien avouer qu’ils sont très énervants. Si énervants, qu’on va vous donner 15 bonnes raisons de les détester !

Début septembre, Topito a dédié un article aux vapoteurs intitulé « Top 15 des raisons de détester les fumeurs de cigarette électronique, ils méritent notre mépris ». C’est bon enfant, ça ne jette la pierre à personne et surtout, on a bien ri. Et, ne nous mentons pas, il faut avouer, qu’ils ont parfois un peu raison...

Mais, ce que Topito ne sait pas, c’est qu’ils ne sont pas les seuls à détester les vapoteurs. Non, leurs ennemis jurés, ceux qui leur souhaitent les pires malheurs, comme enfiler une chaussure dans laquelle le chat à uriné ou avoir le poste de la voiture qui lit en boucle un CD de Zaz, ce sont les fumeurs.

Vous êtes fumeur, ou l’avez été, et vous détestez les vapoteurs ? Qu’on vous comprend ! D’ailleurs, on va même vous donner encore plus de raisons de détester cette engeance démoniaque avec un Top 15 des raisons pour lesquelles les fumeurs détestent les vapoteurs, ces gens très énervants.

1. Ils sont partout 

Il y a quelques années, les vapoteurs étaient encore des spécimens rares que seuls les pisteurs les plus aguerris pouvaient avoir la chance d’observer. Maintenant ils sont partout, c’est devenu impossible de sortir dans la rue sans en croiser un, on dirait une apocalypse zombie. Ou une secte.

Quand t’es le seul vapoteur dans une rue remplie de vapoteurs

Même si, en bon gaulois, vous résistez encore et toujours à l’envahisseur, vous devez rester sur vos gardes en permanence car ils se rapprochent très vite. La semaine dernière, c’est Jean-Robert, votre vieux pote fumeur de toujours qui s’est ramené avec une « e-cig » comme il dit, et aujourd’hui c’est Marlène, votre collègue, qui se met à faire des nuages de vapeur parfumée.

Vous en êtes sûr, ils sont après vous, ils se sont passé le mot en communiquant entre eux avec des signaux de fumée et ils sont bien déterminés à vous convertir.

2. Ils utilisent des mots incompréhensibles

Si jamais vous vous êtes déjà retrouvé dans une conversation entre deux vapoteurs, vous avez dû entendre des mots incompréhensibles comme « clearomiseur », « mod méca », « rdta » ou encore « MTL ». Vous n’avez pas compris un traitre mot de ce qui sortait de leur bouche mais, vous en êtes sûr, ils utilisent le vocabulaire secret de leur secte pour élaborer en toute discrétion leur plan de destruction du monde.

Si, si, ça fait une demi-heure qu’ils parlent d’ « atomiseur » tandis que vous essayez discrètement de trouver le numéro du ministère de la Défense pour qu’on vous sorte de là et que l’armée arrête ces grands malades.

Maintenant, vous comprenez mieux pourquoi l’OMS s’entête à dire que la cigarette électronique est dangereuse…

3. Les vapoteurs parlent de leur vape comme d’autres de leur voiture ou de leur enfant

Depuis que Jean-Robert s’est mis à la vape, il est devenu vraiment insupportable. À chaque soirée, il se ramène avec une nouvelle cigarette électronique et il passe une heure entière à vous expliquer par le menu où et comment elle a été fabriquée, tous les réglages qu’il peut faire et les fonctionnalités de sa vape comme si c’était une voiture dernier cri.

Golum et l'anneau de pouvoir

Tout ce que vous en avez retenu, c’est que la Suisse s’est spécialisée dans autre chose que le chocolat, les montres et l’évasion fiscale.

Comme c’est un peu compliqué de dire à votre ami que vous vous en fichez modèle géant, vous êtes à deux doigts d’accepter les invitations de Syndie et Marc. Si, vous savez, ce couple de jeunes parents qui passe son temps à vous montrer des photos du dernier passage sur le pot de sa progéniture.

4. Ils sentent meilleur que vous

Bon, on ne va pas se mentir, après dix ans de clope, votre odorat n’est plus ce qu’il était. Mais, même s’il est certain que vous n’êtes pas près de trouver des truffes, vous pouvez quand même sentir que les vapoteurs laissent dans leur sillage une agréable brise parfum barbe à papa ou chewing-gum menthe fraiche.

Vous, en revanche, on peut savoir que vous êtes passé dans une pièce une demi-heure après parce que vous laissez derrière vous un fumet de fond de cendrier. Au moins, ça vous permet de vous venger un peu parce que, comme les vapoteurs ont retrouvé leur odorat, c’est eux que ça embête le plus !

5. Vous vous sentez bêtes à côté d’eux

Alors que tout le monde vous prend pour un babos à chaque fois que vous roulez une clope parce qu’un coup sur deux elle ressemble à un cône, les vapoteurs passent pour des petits génies de la chimie en faisant des mélanges à la Breaking Bad.

Comment les vapoteurs se voient quand ils font du DIY

Ces frimeurs ont même poussé le vice jusqu’à appeler un de leurs e-liquides comme le héros de la série !

D’ailleurs, Jean-Robert (toujours lui), cet âne qui sait à peine nouer ses lacets et compter jusqu’à dix, est maintenant capable de faire des trucs d’électricien en fabriquant des résistances pour sa vapote. En plus, il se la pète en parlant de « loi d’ohm » alors que, vous le savez bien, vous, qu’il n’a jamais fait d’études de droit.

6. Ils font des concours de "qui a la plus grosse "

N’ayez pas l’esprit mal tourné, on parle de leur vapote. Même si, à votre humble avis, c’est quand même un peu de la compensation…

Le seul avantage, c’est qu’avec leurs cigarettes électroniques surpuissantes et les gros nuages qu’elles font, ce n’est plus vous qui vous faites enguirlander quand vous êtes assis à côté d’autres personnes en terrasse.

7. Ils se prennent pour des médecins

« Il faut bien mourir de quelque chose », telle est votre devise et celle de votre bande d’inconditionnels de la pause clope lorsque l’on vous dit que vous devriez arrêter de fumer. Ou du moins, c’était le cas jusqu’à ce que vos potes de pause cigarette se convertissent à la vape.

Maintenant, vous ne pouvez plus allumer une cigarette sans que cela déclenche chez eux une logorrhée verbale dans laquelle ils vous expliquent les mille façons dont le tabac va vous tuer, à quel point vous vous sentiriez mieux en arrêtant de fumer, tout en vous citant la dernière étude qu’ils ont lue sur la sainte vape.

Ils se sont même mis à appeler la cigarette « la tueuse » ! C’est extrêmement agaçant. D’autant que, même si vous ne l’avouerez jamais à voix haute, vous savez qu’ils ont raison…

8. Vous ne pouvez pas leur taxer de clopes 

Avant, peu importe l’heure du jour ou de la nuit, vous saviez que même si votre paquet de cigarettes était vide vous pouviez compter sur les vrais de vrais, la famille comme disent les jeunes, pour vous dépanner d’une clope — ou dix.

Maintenant, vous vous retrouvez à errer dans les soirées en guettant les rares fumeurs pour leur demander les mains tremblantes et les yeux injectés de sang « t’aurais pas une clope à me dépanner s’teuplai ? ». Bon, j’exagère un peu.

Mais il faut bien avouer qu’à force de ne plus pouvoir taxer des cigarettes, votre budget en a pris un sacré coup. Pas en cigarettes, mais en briquets qui disparaissent tout le temps, certainement pour rejoindre les chaussettes dépareillées dans un univers parallèle.

9. All by myseeeeeeeelf 

Quand un vapoteur dit qu’il va vaper, en général on lui répond un mielleux « mais noooon, reste à l’intérieur, ça me dérange pas et en plus ça sent bon ! ».

Alors que vous, on vous envoie fumer dehors sous la pluie comme un chien galeux. C’est pas juste.

Pause clope sous la pluie

10. Ça a l’air vachement bon leurs trucs

Vous vous payez leur tête parce qu’ils vapent des trucs au goût de bonbon, de fruit et de boisson sucrées comme des gamins. 

Même si, au fond, vous aussi vous aimez les bonbons…

11. Ils sont plus riches que vous

Ça aussi les vapoteurs n’arrêtent pas de vous le répéter : depuis qu’ils sont passés à la vape, ils font vachement d’économies. D’ailleurs, avec l’argent qu’il n’a pas dépensé dans le tabac, Jean-Robert va se payer des vacances à Ibiza.

Bon, peut-être pas à Ibiza, mais à Concarneau. Il y pleut autant qu’à Paris, mais au moins… bah c’est pas Paris.

12. Ils ne retrouvent pas leurs mégots dans la machine à laver

Bon, ok, ils passent leur temps à renverser du e-liquide partout sur leurs vêtements, mais au moins ça part au lavage.

Que vous, vous continuez à retrouver des vieux mégots moisis dans les poches de vos jeans propres.

Erk.

13. Ils ont un sourire Colgate

Garder un sourire bien blanc quand on est fumeur, c’est presque mission impossible et, surtout, ça coûte cher en détartrage.

Alors que depuis que Jean-Robert est passé à la vape, il a fait un détartrage et son sourire reste tellement brillant qu’il pourrait se faire embaucher comme phare en bord de mer. Tiens, maintenant que vous le dites, c’est peut-être pour ça qu’il va à Concarneau cette année en fait…

Le sourire des vapoteurs

14. Ils peuvent vraiment répondre qu’ils ont pas de clope quand on leur en demande dans la rue

Quand un quidam random vous demande une cigarette dans la rue, il arrive que vous n’ayez pas d’autre choix que d’accepter de lui céder une de vos précieuses blondes. Et, quand vous refusez, vous vous sentez un peu coupable parce que vous savez très bien qu’il vous en reste, des clopes.

Alors que les vapoteurs, eux, ils peuvent dire en tout état de conscience qu’ils n’en ont pas. Pour qui ils se prennent avec leurs petits airs supérieurs ?

15. Ils auront le dernier mot

Même si vous n’êtes pas d’accord avec les vapoteurs, le plus énervant à leur propos, c’est qu’ils auront forcément le dernier mot.

Pourquoi ça ? Parce que vous mourrez avant eux !

C. Camille : Défiant tous les pronostics, cette fan inconditionnelle de pandas qui a toujours eu la tête dans les nuages a fini par trouver sa voie en devenant rédactrice pour A&L.
Tous les commentaires

AVERTISSEMENT

La vente des produits contenant de la nicotine est interdite aux mineurs.

La nicotine crée une forte dépendance. Les produits nicotinés sont interdit aux mineurs,
aux femmes enceintes, et aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires.

En entrant sur ce site, je reconnais être majeur(e) et que je suis autorisé(e) par la législation de mon pays à acheter des produits contenant de la nicotine :

Veuillez renseigner votre date de naissance :

ENTRER

En poursuivant sur la boutique, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous assurer une navigation optimale et pour la réalisation de statistique de visites. En savoir plus. Accepter

Gérez vos paramètres cookies sur aromes-et-liquides.fr

Des cookies de mesure d'audience utilisés pour établir des statistiques et volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant le Site (rubriques et contenus visités, parcours) sont également utilisés. Le résultat de cette mesure permet à A&L d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie dudit site. Ces cookies de mesure d’audience sont des cookies émis et gérés par Google. Pour plus d’information sur le type de données collectées par les cookies Google Analytics et sa politique de gestion de cookies, l’Utilisateur ou le Visiteur est invité à consulter le site de Google en cliquant sur le lien suivant : en savoir plus.
Pour bloquer l’utilisation de ses données via ces cookies, l’Utilisateur est invité à cliquer sur le lien suivant : désactivation ou opt-out Google Analytics.