La vape est-elle une source de danger pour votre santé ?

Créé  tel qu'on le connaît en 2003 par le pharmacien chinois Hon Lik, le vaporisateur personnel ou communément appelé cigarette électronique est un dispositif de réduction des risques qui accompagne chaque jour des millions de fumeurs dans leur arrêt du tabac. Si de mauvais modèles de e-cigarettes existent, le marché s'est désormais parfaitement organisé pour accompagner le fumeur dans sa transition.

Dans le succès fracassant de la vape comme outil qui permet d'aider les fumeurs à quitter le tabac avec des taux de réussites stupéfiants, les questions autour de son innocuité et spécialement sur son impact sur la santé sont légitimes et nombreuses.

En effet, qui voudrait éviter la toxicité bien connue du tabac avec un substitut tout aussi dangereux ? Personne et c'est bien normal.

Voyons donc ensemble si le vapotage présente un réel danger sur votre santé ou celle de votre entourage !

Ne pas se tromper d'ennemi

Avant de commencer à décortiquer ce sujet de santé passionnant, il est important et judicieux de faire un bref état des lieux sur le tabac.

Rappelons-nous, en effet, que le tabac fumé est le principal problème de santé globale. Fumer tue et ce n'est pas qu'un slogan que l'on retrouve sur les paquets de cigarettes, en France cela représente 75 000 décès chaque année.

Avant de réaliser des économies significatives, si l'on arrête de fumer, c'est surtout pour se sauver la vie et il est important de ne pas se tromper d'ennemi dans cette lutte acharnée.

Vous entendrez trop souvent notamment dans votre entourage, mais également dans des articles de pseudos journalistes, que la nicotine est responsable de bien des maux et pourtant, elle n'est pas l'adversaire, elle est simplement la responsable de la dépendance à la cigarette.

La combustion, une adversaire redoutable

Le fait que le tabac soit brûlé pour que vous puissiez inhaler la fumée, voilà le véritable danger du tabac et de sa consommation.

En allumant une cigarette, ce sont tous les agents et produits chimiques contenus dans le tabac industriel qui partent en fumée. Fumée que vous inhalerez quotidiennement et dont la présence d'un filtre ne changera pas grand-chose...

La fumée qui se dégage de votre cigarette contient, en effet, plus de 4 000 substances toxiques et cancérigènes comme les goudrons ou le monoxyde de carbone, et même aujourd'hui les chercheurs en découvrent de nouvelles.

De son côté la vape propose un fonctionnement sans aucune combustion et c'est ce qui fait sa révolution.

La cigarette électronique fonctionne à l'aide d'une batterie qui chauffe, à relativement basse température, une résistance placée dans un réservoir. C'est dans cette petite cuve, que l'on vient ajouter du e-liquide, un composé de propylène glycol (PG), de glycérine végétale (VG), d'arôme alimentaire et de nicotine.

Sous l'effet de la chauffe, le eliquide monte en température et se vaporise en un nuage de petite gouttelette qui remonte le long de la cheminée et que vous inhalez en plaçant vos lèvres sur l'embout buccal aussi appelé drip tip.

Sans combustion, vous évitez ainsi d’inhaler les milliers d'éléments toxiques qui composent la fumée du tabac pour une réduction des risques radicale. On comprend alors rapidement comment la e-cigarette s'est imposée comme un substitut nicotinique aussi performant et pertinent.

La cigarette électronique est-elle dangereuse pour la santé ?

Le succès fracassant de la cigarette électronique ces dernières années comme outil de réduction des risques en fait l'un des sujets santé les plus documentés en matière de santé publique. Des dizaines d'études sont produites chaque année par des institutions sérieuses.

Il est donc faux de se réfugier vers un écran de fumée et de répéter à tort et à travers que l'on ne sait pas, on sait désormais beaucoup de choses qui font frémir certains géants du tabac.

L'étude la plus connue a été réalisée par le Public Healt England (PHE) soit le département de santé britannique qui rédige un rapport stupéfiant dans le but d'informer le public sur les avantages de la cigarette électronique pour la santé, et ce, de manière totalement indépendante.

On y apprend notamment que : « la cigarette électronique offre une réduction des risques de 95 % face au tabac fumé ». Cette étude s'est vue confirmer par d'autres organismes de santé publique comme le Royal College of Physicians ou encore l'université de Victoria au Canada. Un consensus scientifique, de chercheurs indépendants, rappelons-le, s'organise donc autour de ces excellents résultats.

Dans le même sens, de nombreuses autres études aboutissent à la même conclusion, montrant que la cigarette électronique ne présente aucun danger cancérigène tant qu'elle reste dans son cadre d'usage strict. Les nombreux travaux des professeurs et médecins Dautzenberg (tabacologue, pneumologue Sorbonne Université et APHP Pitié Salpêtrière, Président Paris Sans Tabac) et Farsalinos (cardiologue menant des recherches cliniques et laboratoires sur les cigarettes électroniques) leur ont permis de fréquemment se prononcer en faveur de la e-cigarette tout en démêlant le vrai du faux sur les très nombreuses études financées par l'industrie du tabac notamment.

Une vraie réponse est alors apportée aux fumeurs encore suspicieux tout en accordant du crédit à la vape comme véritable outil dans la lutte contre le tabagisme. Rappelons tout de même que le double usage de la vape et du tabac n'apporte que des effets positifs modérés face à un arrêt du tabac total.

La vape 95 % moins nocive que le tabac, mais quid des 5 % restants ?

À la suite de cette étude, il convient de se demander à quoi correspondent les 5 % restants afin de savoir si la cigarette électronique est parfaitement saine pour la santé.

Il reste difficile de répondre à cette question, mais différentes études cherchent désormais à repérer la présence de composants organiques volatiles, les COV, dans la vapeur et notamment ceux de la famille des aldéhydes. Pour le moment, ils n'ont été retrouvés qu'à l'état de traces, bien loin derrière les milliers contenus dans la fumée de cigarette.

Dans ce sens, il est recommandé pour vapoter dans les meilleures conditions de bien veiller à ce que la résistance de votre clearomiseur ou de votre atomiseur soir constamment imbibée afin de limiter les risques.

Les COV peuvent en effet apparaître lorsque la mèche n'est pas suffisamment irriguée. La fibre de coton qui entoure le coil brûle (dry hit) et on en revient aux nombreux problèmes liés à la combustion. Un risque qui reste finalement évitable en veillant simplement à changer sa résistance de manière régulière.

Qu'en est-il du e-liquide ?

Le e-liquide est indissociable de la cigarette électronique, car sans l'action commune de ces deux éléments, il vous serait impossible d'obtenir de la vapeur.

Le e-liquide est élaboré sur une base mêlant du propylène glycol, de la glycérine végétale et de la nicotine liquide de qualité pharmaceutique. Ces éléments ne présentent aucun danger pour la santé et sont même des produits de consommation courante.

Le propylène glycol ou PG est par exemple utilisé dans :

  • L'industrie pharmaceutique pour des médicaments
  • L'industrie alimentaire pour les plats préparés ou pour conserver le moelleux du pain de mie
  • Les machines à fumée artificielle dans les salles de spectacle
  • L'industrie textile

La glycérine végétale ou VG est quant à elle utilisée dans :

  • Le dentifrice
  • Le savon
  • Des médicaments

On se rend donc rapidement compte que l'on consomme déjà quotidiennement ces deux composés puisqu'ils sont inoffensifs pour la santé.

Concernant la nicotine liquide, celle-ci est limitée à 20 mg/ml dans des fioles ne pouvant excéder 10 ml comme le veut la loi en vigueur (TPD). Elle est donc sans danger pour la santé et vous permettra de débuter un sevrage tabagique efficace une fois employée avec votre e-cigarette.

Rappelons tout de même qu'il est nécessaire de manipuler les e-liquides nicotinés avec précaution, car ils peuvent être toxiques par contact prolongé avec la peau ou les yeux, mais également pour vos enfants ou vos animaux de compagnie. Si vous êtes adepte du DIY pour fabriquer vos e-liquides, pensez à utiliser des éléments de protection adéquats.

La cigarette électronique est-elle dangereuse pour la femme enceinte ?

Il s'agit d'une question extrêmement pertinente. De nombreuses futures mamans souhaitent arrêter de fumer pendant leurs grossesses et la cigarette électronique peut apparaître comme un moyen.

Présentement, il n'y a aucune étude qui vient contredire l'utilisation de la cigarette électronique pendant la grossesse. Nous préférons tout de même la déconseiller par principe de précaution, et nous vous invitons à prendre contact avec votre médecin traitant ou un tabacologue pour vous conseiller plus précisément.

Le vapotage passif existe-t-il ?

Dans les études menées à charge contre la cigarette électronique, la tentation est grande lorsqu'il s'agit d'assimiler tabagisme passif et vapotage passif.

Nous le disions plus haut, la fumée du tabac soumis à combustion contient plus de 4 000 substances toxiques et cancérigènes, la vape à l'inverse ne contient aucune de substances nocives pour la santé.

Les différentes études menées sur le sujet dans les conditions réelles d'utilisation du produit ne montrent aucune dangerosité quant au vapotage passif.

De même, la densité de la vapeur expulsée par votre cigarette électronique est très loin d'être la même que celle d'une cigarette traditionnelle. La fumée de tabac est bien plus lourde que la vapeur issue d'un e-liquide.

La vapeur est en effet composée de millions de petites gouttelettes qui disparaissent très rapidement dès lors qu'elles rentrent en contact avec l'air ambiant, environ une quinzaine de secondes. À l'inverse, la fumée de tabac ne disparaît jamais totalement, elle a plutôt tendance à venir se fixer sur toutes les surfaces qu'elle rencontre comme vos vêtements, la tapisserie ou même vos cheveux.

Les risques d'un vapotage passif dans l'idée du tabagisme passif ne sont que pure fiction. Toutefois, nous vous invitons tout de même à respecter vos semblables surtout si la vapeur que vous inhalez est aromatisée. Ayez donc une petite pensée pour eux avant d'expirer d'énormes nuages de beignet frit !

Pour en savoir plus sur les dangers de la cigarette électronique

AVERTISSEMENT

La vente des produits contenant de la nicotine est interdite aux mineurs.

La nicotine crée une forte dépendance. Les produits nicotinés sont interdit aux mineurs,
aux femmes enceintes, et aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires.

En entrant sur ce site, je reconnais être majeur(e) et que je suis autorisé(e) par la législation de mon pays à acheter des produits contenant de la nicotine :

Veuillez renseigner votre date de naissance :

ENTRER