Idée reçue N°5 : La cigarette électronique met de l’eau dans les poumons

Les guides , mis à jour le 25/10/2023 à 16:27 863

Idée reçue N°5 : La cigarette électronique met de l’eau dans les poumons

L'idée que la vapeur produite par votre cigarette électronique remplit vos poumons d'eau ne date pas d'hier. On vous explique pourquoi vous ne risquez pas la noyade en vapotant !

La cigarette électronique est un outil qui ne cesse de gagner en popularité auprès des fumeurs en montrant une efficacité redoutable pour l’arrêt du tabac.

Cependant, malgré plus de quinze ans d’existence et une efficacité indéniable, la vapoteuse suscite toujours de folles rumeurs à son sujet.

Parmi ces mythes qui entourent encore le vapotage, il y en a un qui fait toujours frémir plus d’un fumeur : la cigarette électronique donnerait de l’eau dans les poumons.

Une idée reçue qui peut prêter à sourire quand on connaît le fonctionnement d’une cigarette électronique et la composition d’un e-liquide.

Pourtant, de nombreux témoignages et accusations de ce type incriminent encore la vape aujourd’hui. C’est pourquoi nous allons, ensemble, lever le voile sur cette légende et comprendre que : non, la vape ne met pas d’eau dans vos poumons !

La vapeur et les poumons

Le e-liquide contient-il de l’eau ?

Pour bien comprendre pourquoi les vapoteurs expirent des nuages de vapeur à faire pâlir un cumulonimbus, il nous faut revenir sur la composition des e-liquides et le fonctionnement d’une cigarette électronique.

En grande majorité, les e-liquides sont composés de : 

  • Propylène Glycol, ou PG, il favorise le hit en gorge, la restitution des arômes et fluidifie le liquide
  • Glycérine Végétale, ou VG, elle épaissit le liquide et favorise la production de vapeur
  • Arômes alimentaires pour produire le goût de fruits rouges, de mangue, de menthe, etc.
  • Nicotine, optionnelle, elle permet un sevrage tabagique progressif

La composition d'un e-liquide pour cigarette électronique

Comme vous le voyez, les e-liquides pour cigarette électronique ne contiennent généralement pas d’eau, à de très rares exceptions prêtes.

En effet, il existe encore quelques marques qui ajoutent un peu d’eau dans leurs liquides pour les fluidifier et faciliter leur vaporisation. Cependant, cette eau à l’état de trace (moins de 0.5% de la composition) est désormais remplacée par le propylène glycol ou dans de rares cas par de l’éthanol.

La cigarette électronique produit-elle de la vapeur d’eau ?

Si les e-liquides ne contiennent pas d’eau, comment se fait-il que l’on recrache un nuage de vapeur en vapotant ?

Qu’est-ce que la vapeur ?

En chimie, la vapeur est définie comme la transformation d’un corps liquide ou solide à l’état gazeux.

Il faut donc bien distinguer la vapeur produite par votre e-cigarette et la vapeur qui se dégage de votre casserole quand vous faites bouillir de l’eau. La première étant de la vapeur de e-liquide et la seconde de la vapeur d’eau.

Malheureusement, on confond souvent les deux par abus de langage et c’est bien à cause de cela que l’on croit que la cigarette électronique met de l’eau dans les poumons.

Panda explique ce qu'est de la vapeur

Le fonctionnement de la cigarette électronique

Maintenant que nous avons revu ces quelques notions de chimie élémentaire, essayons de comprendre comment votre vapoteuse produit ces beaux nuages blancs.

Lorsque vous appuyez sur le switch de votre e-cigarette, vous déclenchez la chauffe de la résistance installée dans le réservoir. En montant en température, la résistance transforme le e-liquide en gaz. C’est ce qu’on appelle un aérosol, un gaz composé de petites particules en suspension dans l’air, autrement dit dans le langage courant : de la vapeur !

Et si vous nous avez bien suivis, vous aurez compris qu’en l’absence d’eau dans les e-liquides, cette vapeur produite par votre cigarette électronique se compose de propylène glycol (PG), de glycérine végétale (VG), d’arômes et éventuellement de nicotine.

Le fonctionnement d'une cigarette électronique

Mais alors, pourquoi parle-t-on de vapeur et non d’aérosol avec la cigarette électronique ?

Et bien c’est très simple Jammy ! Lorsque l’aérosol produit par l’e-cigarette entre dans le corps du vapoteur et notamment dans ses voies respiratoires, il va y capturer des microgouttelettes d’eau produites naturellement par notre organisme. 

Ce gaz, chargé en microgouttelettes d’eau, est alors expulsé par le corps à l’expiration sous la forme d’une vapeur épaisse et blanche. Les vapoteurs n’inspirent donc pas d’eau, mais ils en expirent.

Cependant, cette réaction n’est pas le fruit du hasard : elle est permise par la présence d’un ingrédient bien particulier dans le e-liquide, vous allez voir !

Le rôle du PG dans la vapeur d'une cigarette électronique

Le propylène glycol : des propriétés hygroscopiques

Plus couramment appelé PG, le propylène glycol est un ingrédient quasi incontournable de nos e-liquides. Il permet entre autres de fluidifier le liquide mais aussi de favoriser le throat-hit, la contraction musculaire au niveau de la gorge au passage de la vapeur recherchée par les fumeurs, et de stimuler le rendu des saveurs.

Cependant, c’est une autre de ses particularités qui va nous intéresser ici, à savoir ses propriétés hygroscopiques.

Alors, qu’est-ce que c’est ? C’est la particularité d’un élément à absorber l’humidité de l’air. Autrement dit, lorsque vous prenez une bouffée avec votre e-cigarette, le PG contenu dans le e-liquide absorbe l’eau naturellement présente dans votre organisme sur son passage (de la bouche aux poumons). Ainsi, la vapeur expulsée par la bouche est chargée en fines gouttelettes d’eau, ce qui la rend plus blanche et plus épaisse.

En revanche, cette propriété hygroscopique possède quelques désavantages. En effet, celle-ci a tendance à assécher les voies respiratoires lorsque vous vapotez, c’est pourquoi vous avez souvent soif ou la bouche sèche après avoir vapoté !

Pour compenser cet effet parfois désagréable, pas de mystère, il va falloir boire plus d’eau. Un bon remède qui ne peut faire de mal à personne !

Il important de boire plus d'eau quand on est vapoteur

Conclusion

À la lumière de ces éléments, vous en conviendrez, il est très difficile de se noyer avec une cigarette électronique… Au contraire, vapoter engendre plutôt une légère déshydratation chez l’utilisateur.

En effet, on ne trouve pas d’eau dans les e-liquides pour cigarettes électroniques, mais du propylène glycol qui possède une propriété hygroscopique qui va capturer les microgouttelettes d’eau produites naturellement par l'organisme. À l’expiration, l’aérosol produit par l’e-cigarette est alors chargé en eau et devient donc une vapeur épaisse et blanche, comme un nuage.

Le fait que la cigarette électronique donne de l’eau dans les poumons est donc totalement faux, il s’agit bien là d’une croyance commune que l’on peut rapidement défaire avec quelques notions de chimie.

En revanche, on ne vous recommandera jamais assez de boire plus d’eau pour éviter la sensation de déshydratation que vous soyez vapoteur ou non !

B. Julien : Passionné invétéré de vape et d'atomiseurs suisses, ce vapoteur aguerri a mis sa plume au service de notre panda et vous décortique, en avant première, les toutes dernières nouvelles de la vaposphère !
Tous les commentaires

En entrant sur ce site, je reconnais être majeur(e)
et que je suis autorisé(e) par la législation de mon pays
à acheter des produits contenant de la nicotine.

SI VOUS NE FUMEZ PAS,
NE VAPEZ PAS

Le vapotage est une transition vers une vie sans tabac puis sans dépendance à la nicotine


En entrant sur ce site vous acceptez nos mentions légales

fr

En poursuivant sur la boutique, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous assurer une navigation optimale et pour la réalisation de statistique de visites. En savoir plus. Accepter

Gérez vos paramètres cookies sur aromes-et-liquides.fr

Des cookies de mesure d'audience utilisés pour établir des statistiques et volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant le Site (rubriques et contenus visités, parcours) sont également utilisés. Le résultat de cette mesure permet à A&L d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie dudit site. Ces cookies de mesure d’audience sont des cookies émis et gérés par Google. Pour plus d’information sur le type de données collectées par les cookies Google Analytics et sa politique de gestion de cookies, l’Utilisateur ou le Visiteur est invité à consulter le site de Google en cliquant sur le lien suivant : en savoir plus.
Pour bloquer l’utilisation de ses données via ces cookies, l’Utilisateur est invité à cliquer sur le lien suivant : désactivation ou opt-out Google Analytics.